lundi 11 juin 2018

J'ai égaré la lune - Erwan JI


Titre : J'ai égaré la lune
Auteur : Erwan JI
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092580073
Nombre de pages : 464
Parution : mars 2018
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

«Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait "chérie". Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle "ma petite otarie". Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.»

Mon avis :

Pour notre plus grand plaisir, Capucine, Puce pour les intimes, reprend l'écriture de son blog en français. Je dis pour les intimes mais en fait, tous ses lecteurs le sont. Comme dans J'ai avalé un arc-en-ciel, elle s'adresse à nous sans aucun filtre. Décider d'écrire un blog en français quand on ne vit pas en France, cela permet de se dire que l'on ne sera peut-être jamais lu ou plus probablement seulement par des inconnus. C'est le pari que fait Puce et ce qui explique qu'elle se fiche pas mal d'éventuelles réactions. Plus un journal intime qu'un blog c'est pourquoi en tant que lecteurs, nous nous sentons proches d'elle (enfin peut-être davantage pour les lectrices puisqu'elle ne s'adresse qu'à des filles! 😠). 😜

Quand dans le premier tome Erwan JI nous faisait découvrir la culture lycéenne américaine, ici c'est direction le pays du soleil levant. 🇯🇵 Je connaissais déjà pas mal d'anecdotes sur des coutumes japonaises farfelues donc moins de surprises de ce côté-là. En revanche j'attendais avec impatience les réactions de Puce en découvrant le oui qui dit non, la zénitude à toutes épreuves, l'heure de pointe dans le métro ou encore l'histoire de la petite culotte... Associée à sa maladresse, sa spontanéité ne pouvait que nous réserver des scènes drôlissimes. 😂 Une petite tranche d'Histoire aussi avec la découverte d'une lettre dans une cave...

Même si son héroïne est maintenant adulte, l'auteur nous montre qu'il lui reste encore beaucoup à découvrir et qu'après l'adolescence, le passage obligé par la case "jeune adulte" réserve encore pas mal de leçons de vie. Préparez-vous à vivre comme Puce, une année bien remplie, dépaysante mais surtout désopilante. Vous allez rire, c'est évident, et vu les bénéfices pour la santé, les romans d'Erwan JI devraient être remboursés par la sécu! 😁

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire