vendredi 23 juin 2017

Le Silence des Sirènes - Sarah OCKLER

Titre : Le Silence des Sirènes
Auteur : Sarah OCKLER
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092565902
Parution : juillet 2017
A partir de 14/15 ans

Le mot de l'éditeur :

Elyse rêvait de devenir chanteuse. Un accident l'a rendue muette...
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle perd sa voix suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, sa joie de vivre et ses rêves s'envolent... Elle se réfugie chez sa tante, à Atargatis Cove, une petite ville portuaire. Là-bas, elle s'isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d'un bateau échoué. Mais le navire n'est pas aussi abandonné qu'elle le croît : elle est bientôt surprise par Christian, le fils du propriétaire. Ce dernier ne semble pas indifférent à son charme, mais il a tout du bad-boy à fuir...

Mon avis :

Elyse était une adolescente pleine de vie, passionnée de musique et de chant qu'elle pratiquait avec sa sœur jumelle de façon très prometteuse. Ça c'était avant l'Accident, quelques mois avant le début de cette histoire... Une tragédie dans une mer déchaînée qui a tout détruit, comme une lame de fond. Elyse a survécu mais ses rêves se sont éteints en même temps que sa voix... Comment se remettre d'un tel accident? Accepter et vivre sans sa voix alors qu'elle lui ouvrait les portes d'une belle carrière? La reconstruction d'Elyse est au cœur de ce roman et elle se déroule loin de sa famille et de son île natale qu'elle a fui comme pour échapper à son passé...

D'une manière générale, le petit groupe que nous suivons est plutôt bien construit et les relations entre les personnages et surtout avec Elyse sont intéressantes et utiles à son évolution. J'ai particulièrement apprécié sa tante Gini, qui apporte une touche mystique au récit et le petit Sébastian et sa passion pour les sirènes. Il est tellement chou! Impossible de ne pas vous parler de Christian, son grand frère protecteur, ce Dom Juan qui collectionne autant les conquêtes que les casseroles avec ses parents...

Sarah OCKLER mêle habillement plusieurs intrigues : l'après accident d'Elyse, son histoire avec Christian et aussi la menace de promoteurs immobiliers qui veulent faire de cette paisible ville côtière une station balnéaire. Il n'y a pas d'action mais je ne me suis pas ennuyé. Je me suis laissé porté par le style au gré des caprices marins jusqu'au jour de la parade et de la régate des pirates. Un temps nécessaire à Elyse pour comprendre que la voix c'est aussi une posture, une façon de s'exprimer, de se faire entendre...

Sarah OCKLER

Sarah Ockler se décrit comme une excellente mangeuse de cupcakes, une grande buveuse de café, et surtout : une lectrice invétérée. Quand elle n'est pas en train de lire ou d'écrire, chez elle, à Washington, elle prend des photos, fait des câlins aux arbres, et part en road trip avec son mari. Elle est l'auteure de plusieurs romans young adult pour lesquels elle a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux ALA's Best Fiction for Young Adults. (source Nathan)


mardi 20 juin 2017

La Passe-Miroir - Livre 3 : La Mémoire de Babel - Christelle DABOS

Titre : La Mémoire de Babel
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782075081894
Parution : juin 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn? Dans un troisième livre vibrant, Christelle Dabos explore la merveilleuse cité de Babel. En son cœur, un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d'un futur incertain.

Mon avis :

L'arche de Babel pourrait être le paradis sur Terre. Un écrin de beauté et de verdure où toute violence est proscrite, où les automates tendent à remplacer les humains dans les tâches les plus ingrates et où la protection et la conservation de la mémoire sous forme d'archives sont au dessus de tout. L'idée de censure vient assombrir quelque peu le tableau... En effet, tout ce qui se rapporte à l'avant déchirure et donc à la violence et à la guerre est totalement interdit et même puni. La délation est même encouragée! C'est tout de suite moins charmant et pourtant Ophélie va devoir se faire une place dans cette société très formatée et monter dans la hiérarchie pour accéder au Secretarium...

Avec cette nouvelle arche, Christelle DABOS nous régale toujours de descriptions et tout reste cohérent. Outre les deux Esprits de familles de Babel, Hélène et Pollux, nous découvrons de nouveaux personnages comme les influents Lords de LUX, les apprentis, aspirants et virtuoses du Mémorial, garants de la mémoire du monde et nous faisons aussi la connaissance de la petite Victoire, fille de Bérénilde et de Farouk qui possède un pouvoir étonnant... 

💗Série coup de cœur!!!💗 Au programme pour Ophélie dans ce troisième tome (qui se déroule tout de même deux ans et demi après le précédent) : la découverte de la société de Babel et de ses codes, une enquête dangereuse sur Dieu qui l'oblige à participer à une compétition féroce, un Autre mystérieux et la recherche de Thorn dont elle est sans nouvelle depuis son évasion de prison. Autant vous dire qu'il n'est pas question de s'ennuyer. Un vrai bijou!!! 💎

Christelle DABOS

Christelle Dabos est née en 1980 sur la Côte d'Azur. Elle commence à gribouiller ses premiers textes sur les bancs de la faculté et se destine à être bibliothécaire quand la maladie survient. L'écriture devient alors une seconde nature, notamment au sein de Plume d'Argent, une communauté d'auteurs sur Internet. Elle décide de relever son premier défi littéraire grâce à leurs encouragements et devient ainsi la grande lauréate du Concours du premier roman jeunesse. Christelle Dabos vit en Belgique. (source Gallimard Jeunesse)

Site web (La Passe-miroir)
Page Facebook (La Passe-miroir)

vendredi 16 juin 2017

L'Avatar - Catherine ZARCATE

Titre : L'Avatar
Illustrations : Elodie BALANDRAS
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748523386
Parution : avril 2017
A partir de 8/9 ans

Le mot de l'éditeur :

En Inde, Vishnou décide de créer parmi les hommes un avatar pour détruire les démons. Ainsi naît Krishna. Il est tout bleu et adorable, on fond d'amour devant lui! Mais gare à ceux qui l'affronteront. "Kilim", des récits qui existent depuis la nuit des temps pour rire, rêver, réfléchir et ainsi nourrir sa force intérieure!

Mon avis :

Les démons prennent le pouvoir en Inde, à leur tête, Kamsa monte sur le trône. Pour les combattre, Vishnou, le dieu suprême, décide de se créer un avatar pour naître parmi les Hommes et les sauver du mal. Krishna sera le huitième enfant de Dévaki et Vasudéva. En l'apprenant, le roi démoniaque, laisse la vie sauve à la princesse à la seule condition qu'elle lui remette ses futurs enfants. Mais Vishnou n'a pas dit son dernier mot et à sa naissance, l'Avatar sera sauvé et mis à l'abri afin qu'il puisse à son tour délivrer les Hommes du règne de Kamsa le moment venu...

L'incarnation de Vishnou grandit non sans laisser des traces de son passage parmi les Hommes. Des messages, comme des morales d'une fable. Chaque obstacle, rencontré sous la forme d'un démon, apporte son lot de réflexions et accompagne la jeunesse de Krishna et son évolution jusqu'au combat final...

A la manière d'un conte, l'auteure partage une légende indienne, un mythe millénaire plein de sagesses. Elle le fait avec humour et dynamisme grâce à des chapitres courts, richement illustrés et donc très abordables pour le jeune public visé. Un texte que l'on s'imagine tout de suite lu à voix haute, jouer pour un public. Et pour celles et ceux qui voudraient en savoir plus sur ce mythe, des notes de l'auteure vous aideront à trouver tout un tas d'informations supplémentaires. Kilim, une nouvelle collection qui a tout ce qu'il faut pour plaire...


Au fait, c'est quoi un kilim?
Le kilim est un tapis brodé que l'on trouve aussi bien dans le Proche-Orient, dans le Caucase, qu'en Asie centrale, et qui a vu le jour il y a près de 10 000 ans. Ses motifs diffèrent selon les tribus et constituent une forme d'écriture symbolique qui représente leur identité. Tissage de la mémoire des peuples à travers le monde, patrimoine de l'humanité... les kilims ont traversé les frontières et les siècles, tout comme les histoires de cette collection. 

Catherine ZARCATE

Professionnelle dès 1979, Catherine ZARCATE fait partie des conteurs de la « première génération » qui ont initié le renouveau du conte en France. Improvisatrice infatigable, elle s’enrichit auprès de chanteurs et danseurs contemporains et conte des nuits entières, jamais avec les mêmes mots. Femme présente à son monde, elle crée une parole contemporaine. Sensible à la profondeur humaine, elle interroge notre relation à la nature et s’ouvre aux mythes. Son choix essentiel : unir dans chaque récit profondeur et humour. (source Syros)

Elodie BALANDRAS

Diplômée de l’école Emile Cohl en 2003, Elodie s’installe en free-lance en 2004, où elle oscille entre le graphisme et l’illustration, avec la même envie de mieux répondre à la demande et d’aller plus loin dans son dessin… La presse, l’édition jeunesse, et la publicité sont ses domaines de prédilection, essentiellement en région Rhônes-Alpes où elle s’est installée, mais aussi Paris, Londres Genève et Lausanne... Chaque commande est une « excuse » de plus pour essayer un nouvel outil, papier, ou technique ! La passion est bien réelle et l’envie de " faire" bien présente !!! (source Syros)

Page Facebook

lundi 12 juin 2017

Les Porteurs #1 - Matt - Cat - KUEVA

Titre : Les Porteurs #1 Matt
Auteur : Cat KUEVA
Éditeur : Thierry Magnier
ISBN : 9791035200169
Parution : avril 2017
A partir de 14/15 ans

Le mot de l'éditeur :

Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. à seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux là. Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance? Une formidable histoire de manipulation, de secret d’Etat, et bien entendu, d’amour.

Mon avis :

Dans un monde post-catastrophe nucléaire, tous les enfants naissent hermaphrodites et le restent jusqu'à leur "Seza", l'heure du choix, à 16 ans. La société s'est organisée autour de cette particularité jusqu'aux naissances, dorénavant contrôlées par la médecine. La scolarité apportent les réponses aux questions que peuvent se poser les jeunes et les "Sanits" assurent l'aspect médical. Après Gaëlle qui a choisi assez naturellement d'être une femme, C'est au tour de Flo de faire sa "Seza" et c'est loin d'être aussi facile. Matt, en couple avec Gaëlle, se voyait devenir un homme mais avait encore quelques mois de réflexions avant que ses parents ne reçoivent les résultats de ses analyses qui indiquent qu'il est un Porteur... Il restera hermaphrodite 15 à 20 ans de plus et subira un traitement mensuel lourd. Lui qui croyait son avenir tout tracé, refuse l'impensable et veut croire en une solution alternative...

🚨ALERTE COUP DE CŒUR🚨

Cat KUEVA m'a complètement bluffé! Cette dystopie sort du lot par son originalité. En plus des questions et réflexions sur le genre, elle aborde celles du passage à l'âge adulte, des sentiments amoureux et des choix qui vont avec. La thèse complotiste autour d'un secret d'Etat impliquant les "Sanits" donne un côté thriller à l'histoire. Que cachent les autorités et jusqu'où iront-elles pour préserver leurs secrets? C'est rythmé et sans longueur, un page turner à l'efficacité redoutable comme l'écriture de l'auteure qui nous permet de nous attacher aux personnages et de vivre leurs aventures avec intensité. Un roman sans genre qui plaira, bien sûr aux adolescents, mais pas que! 

Comme le sous-titre l'indique, ce premier tome nous permet de suivre plus particulièrement Matt mais d'autres personnages sont présents et tous ont leur place. J'ai particulièrement apprécié Flo et ses nombreuses questions "post-Seza" avec Josef, son référent bienveillant, qui cherche à lui venir en aide sans jugement. Les chapitres intermédiaires nous permettent aussi de rassembler les pièces du puzzle jusqu'aux révélations finales et aux premières pages du tome 2 qui renforcent le calvaire d'une attente qui commence... Je rejoins évidemment les nombreux lecteurs qui réclament la suite à grands cris!!! 

Vous l'aurez compris (et c'est difficile d'en dire plus sans spoiler), je vous conseille vivement cette dystopie intelligente, originale et hautement addictive!!! Bravo et merci à Cat KUEVA!

Cat KUEVA

Informatique, histoire de l’art, cinéma, spectacle vivant, court-métrage, et, depuis plus de quinze ans scénario pour la télévision et le jeu vidéo jalonnent le parcours professionnel de C. Kueva. Il ne manquait que l’édition à cet auteur protéiforme. C’est maintenant chose faite. (Source Thierry Magnier)

Page Facebook

vendredi 9 juin 2017

The Effigies - Tome 1 : Les flammes du destin - Sarah RAUGHLEY

Titre : The Effigies : Les flammes du destin
Auteur : Sarah RAUGHLEY
Éditeur : Lumen
ISBN : 9782371020924
Parution : avril 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

«Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie.» Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement. C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l’humanité des spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète. Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière! 
Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier… The Effigies marque le coup d’envoi d’une trilogie fantastique au rythme effréné!

Mon avis :

Bilan très mitigé pour ce premier tome d'une série qui me donnait pourtant très envie... J'aime beaucoup l'idée de base d'un monde ravagé par des spectres que combattent les agents de la Secte, une organisation internationale très mystérieuse chargée également de la formation des quatre Effigies, des élues du destin, possédant chacune un pouvoir élémentaire. Quand l'une meurt, elle est remplacée par une nouvelle qui garde en elle la mémoire de toutes celles qui l'ont précédée. Alors que les attaques de spectres liées à des défaillances dans les systèmes de défense se multiplient, Saul, un jeune homme qui semble lui aussi posséder des pouvoirs et même avoir un certain contrôle sur ces créatures, fait son apparition. En dehors d'un désir de destruction, il en a après Maia, ou plutôt l'une de ses ancêtres Effigies du feu. Beaucoup de questions dans cette introduction qui promettent une suite pleine de révélations... 

Ce que j'ai moins aimé, et on peut même parler d'une petite déception, c'est l'évolution de Maia, le personnage principal... J'ai vraiment eu du mal à accrocher à sa personnalité de fan moralisatrice. Elle s'indigne que ses camarades fuient le combat alors qu'elle n'a pas vraiment l'air prête à apprendre à contrôler ses pouvoirs. Certes elle a de bonnes raisons d'être effrayée par son pouvoir puisque sa famille est décédée dans un incendie mais je trouve que la mise en place de son apprentissage est beaucoup trop longue. En dehors des cent premières et cent dernières pages j'ai trouvé le temps long et sans l'attrait pour l'intrigue et le personnage de Saul, je pense que j'aurais pu, chose rare, abandonner ma lecture...

Un fort potentiel pour cette nouvelle série, mais je n'ai pas été convaincu par la moitié de ce premier tome.... Je ne peux pas gagner à tous les coups dans mes choix de lecture! 😜

Sarah RAUGHLEY

Sarah Raughley a grandi dans l’Ontario, en inventant des histoires de filles dotées de pouvoirs surhumains, ce qu’elle rêvait en secret de devenir. C’est une immense fan de science-fiction, de fantasy, de jeux de rôle et de manga, mais elle soutient mordicus que c’est Jane Austin qui lui a inspiré l’envie de devenir écrivain. En plus de ses activités d’auteur young adult, Sarah termine une thèse en littérature anglaise – elle rêvait de faire des études de médecine mais ne supporte pas la vue du sang! The Effigies est son deuxième ouvrage. (Source Lumen)

lundi 5 juin 2017

Les Outrepasseurs - Tome 4 : Ferenusia - Cindy VAN WILDER

Titre : Les Outrepasseurs : Ferenusia
Éditeur : Gulf Stream
ISBN : 9782354884710
Parution : mai 2017
A partir de 15 ans

Le mot de l'éditeur :

Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seuls survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs anciens forfaits… 

«Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettres majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : “FERENUSIA”»

Mon avis :

La disparition quasi-complète de la magie a entraîné la chute des Outrepasseurs. Aux quatre coins du globe, des millions de Ferreux, dernière espèce de fés, jusque-là leurs esclaves, sont aussi libérés de l'emprise magique qui les maintenait à leur merci. Avec l'aide de Ferenusia, une organisation secrète, ils sont déterminés à obtenir justice et la liberté de vivre au grand jour. En pleine tourmente, les maîtres et maîtresses de maisons des Outrepasseurs n'entendent pas assumer la responsabilité des exactions commises depuis des siècles, ils décident d'exterminer les Ferreux avant que les autorités ne puissent remonter jusqu'à eux...

Avec "Ferenusia", Cindy VAN WILDER met un point final à la série "Les Outrepasseurs". Près d'un an après les événements du troisième tome, quel plaisir de retrouver cet univers avec Peter, Shirley, Smokey et Arnaut! Et quelle douleur de leur dire à nouveau adieu... L'auteure en profite pour nous en dévoiler plus sur les relations de ses personnages et les conséquences de leur dernière aventure. Ce quatrième tome se veut aussi plus engagé avec la lutte des Ferreux pour que la vérité sur leur captivité soit connue et que leurs geôliers soient jugés et condamnés, mais aussi pour obtenir un statut et des droits. Un combat pour la liberté et la tolérance...

Je me répète mais cette série est vraiment exceptionnelle et vous auriez tort de passer à côté. Pour ma part, elle restera un incontournable que je ne cesserai de conseiller! 💖💖💖💖

jeudi 1 juin 2017

Silence Radio - Alice OSEMAN

Titre : Silence Radio
Auteur : Alice OSEMAN
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092570517
Parution : juin 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Écoute ta propre voix…
"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac. Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner. Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."

Mon avis :

Frances est convaincue depuis toujours que de grandes études lui permettront d'être heureuse, d'avoir un bon job, une jolie maison, un mari et des enfants. Objectif Cambridge donc! Elle relègue au dernier plan les loisirs entre copines et autres sorties de fin de semaine. Si bien qu'elle n'a pas vraiment d'ami(e)... "Universe City" est la seule passion qu'elle s'autorise. Une chaîne Youtube tenue par un certain Silence Radio. Elle est tellement fan que le peu de temps de répit qu'elle s'autorise, elle le passe à dessiner des épisodes de la chaîne. C'est l'année de terminale qui va tout changer grâce à une belle relation d'amitié avec Aled, son voisin et frère jumeau de la seule vraie amie qu'elle ait eue et qui a fugué il y a quelques années... 

Frances et Aled sont loin de rentrer dans "le moule". Légèrement geeks sur les bords, ils vont rapidement nouer des liens très forts. J'ai vraiment accroché sur cette histoire d'amitié et ce qu'elle implique dans la deuxième moitié du roman. Frances est une très belle personne et même si je ne l'ai pas trouvé très futé sur une question précise (vous devriez comprendre pendant votre lecture), c'est vraiment un personnage très attachant et un vrai plus pour ce roman écrit à la première personne. 

Très touché par ce texte réaliste, contemporain et écrit avec beaucoup de sensibilité. Alice OSEMAN a le talent de nous faire vivre toutes les émotions de ses personnages. Ses lecteurs n'auront aucun mal à s'identifier à l'un d'entre eux et à s'y attacher. Des adolescents qui se cherchent, que ce soit au niveau des études ou sexuellement et font face au regard des autres et à leurs attentes. Faut-il se conformer à ce que nos proches veulent pour nous? A ce que la société attend de nous? Au risque d'en souffrir???

Alice OSEMAN

Née en 1994, Alice Oseman est originaire du Kent. Elle étudie aujourd'hui la littérature anglaise à l'université de Durham, en Grande-Bretagne. L'année Solitaire est son premier roman. Il a été accepté par son éditeur alors qu'elle n'avait que dix-huit ans. (source Nathan)

mardi 30 mai 2017

Les Sorcières du clan du Nord : Le Sortilège de minuit - Irena BRIGNULL

Titre : Les Sorcières du clan du Nord : Le Sortilège de minuit
Auteur : Irena BRIGNULL
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782070588169
Parution : avril 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante. Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente. L'innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. Leurs chemins n'auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Leo achèvera de bouleverser leurs destinées. Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité?

Mon avis :

D'après une prophétie, la prochaine reine des sorcières sera la fille d'une des sœurs Hawkweed. Crécerelle, l’aînée et la plus douée, est certaine que l'élue sera sa fille mais pour mettre toutes les chances de son côté, elle use et abuse de ses pouvoirs pour que sa sœur Charlock n'ait que des fils jusqu'au jour où elle tombe enceinte avant qu'elle n'ait pu intervenir. C'est à l'aide d'un puissant sortilège qu'elle décide de résoudre le problème. Au moment de l'accouchement, sa nièce est échangée avec un bébé né au même moment à l'autre bout du pays. Sa rivale écartée, Crécerelle n'a plus qu'à préparer sa fille à devenir la future reine. C'était sans compter, quelques années plus tard, sur la rencontre de ces deux jeunes filles aux destins bouleversés par la magie...

Complètement charmé, enchanté, envoûté et même ensorcelé par ce premier roman d'Irena BRIGNULL!!! 💗💗💗💗💗 D'abord il y a les personnages principaux, Poppy, Clarée et Leo qui forment un triangle amoureux, et puis il y a les personnages secondaires, surtout les sorcières du clan du nord avec Charlock, la véritable mère de Poppy, et Crécerelle, sa tante et aussi la plus puissante de la confrérie, avide de pouvoir et prête à tout pour que sa fille, Surelle, devienne la prochaine reine des sorcières. Cette cousine, assez détestable avec la jeune Clarée aimerait d'ailleurs elle aussi faire partie de ce triangle amoureux. C'est un personnage assez complexe qui a d'autres aspirations que celles de sa mère mais n'a pas la force de lui tenir tête tant elle peut être féroce avec ses opposants.

Poppy et Clarée ne sont pas où elles devraient être, la première est rejetée par sa mère qui ne reconnaît pas en elle son enfant et est une déception pour son père contraint de la changer d'établissements scolaires suite à des événements inexpliqués. Elle est perdue dans une vie qui ne semble pas faite pour elle. Clarée n'est pas en reste au sein de la confrérie. Tellement différente de ses sœurs sorcières, elle aime prendre soin de son apparence quand les autres préfèrent parfaire leurs talents magiques dont elle semble dépourvue. Ce duo de base est très bien construit et attachant alors que de nombreux mystères entourent encore Leo et Charlock à la fin de ce premier tome...

Après un début plutôt mignon et enfantin, le récit s'assombrit radicalement avec l'usage de magie noire et la menace d'un autre clan de sorcières qui rejettent la prophétie. Il n'est pas question que de magie malgré l'apprentissage en autodidacte de Poppy. L'auteure évoque aussi les choix que nous sommes amenés à faire dans la vie et notamment à l'adolescence, la maltraitance, la solitude ou encore l'amour et l'amitié. La destinée est aussi au cœur de ce récit, qu'elle soit choisie ou imposée, désirée ou rejetée. Rien n'est simple ou tout beau, tout rose surtout pour Poppy qui reste dans le questionnement. Une prophétie, de la magie, des trahisons et des coups bas, une guerre entre clans, plongez sans attendre dans ce récit envoûtant!!!

Irena BRIGNULL

Irena BRIGNULL, diplômée en littérature de l'université d'Oxford, est une scénariste à succès : depuis son travail sur "Les Boxtrolls", elle a écrit l'adaptation du Petit Prince réalisée par Mark OSBORNE. Avant cela, Irena a été chargée du développement scénaristique à la BBC et chez Dogstar Films, où elle a supervisé le scénario de "Shakespeare in love", "Capitaine Corelli" et "Bravo Two Zero", entre autres. Elle vit aujourd’hui à Londres avec sa famille. Les Sorcières du clan de Nord est son premier roman. (source Gallimard Jeunesse)

Site web (en anglais)

samedi 27 mai 2017

Magisterium – Livre 1 : L'épreuve de Fer - Holly BLACK & Cassandre CLARE

Titre : Magisterium – Livre 1 : L'épreuve de Fer
Éditeur : Pocket Jeunesse
ISBN : 9782266237079
Parution : avril 2015
A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

La nouvelle série d’Holly Blake et Cassandra Clare! Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. À ses pieds, gravée dans la glace, une inscription de la main de sa mère : «TUEZ CET ENFANT».
Douze ans plus tard… Callum Hunt est devenu un garçon comme les autres. Ou presque. Car il a tout fait pour ignorer la magie qu’il portait en lui. Mais à présent Cal est rattrapé par un don qu’il n’arrive pas à maîtriser, et il doit intégrer le Magisterium. Un endroit fabuleux et terrifiant, où il va découvrir les secrets obscurs de son passé. L’Épreuve de Fer commence à peine. Le plus grand défi reste à venir…

Mon avis :

Callum a grandi avec pour seule compagnie, Alaister, son père. Depuis la mort de sa femme dans une guerre qui a vu périr de nombreux mages, Alaister a renoncer à la magie et à ce monde qu'il rend responsable de cette perte. Lorsqu'à douze ans, Cal est convoqué pour l'examen d'entrée au Magisterium, l'école des mages, son père lui demande de tout faire pour rater les épreuves. Vu la manière dont il lui a décrit cette école et les différents maîtres qui y enseignent, ce n'est pas l'envie d'être reçu qui l'étouffe. Mais contre toutes attentes (enfin pour lui car on se doute bien qu'il va y aller 😜) que Maître Rufus, un éminent mage, le choisit comme disciple avec deux autres postulants...

C'est à la lecture du troisième tome que je me suis rendu compte que je ne vous avais pas encore parler de cette série. Sacrilège (surtout après le coup de théâtre du livre 3)! Trois amis, une école de magie, un méchant en quête d'immortalité etc. Ça vous parle certainement et il est sûr que les auteures ont été un peu inspirées par d'autres œuvres littéraires mais elles y ont ajouté tout un tas de choses qui en font une histoire très différente et plutôt agréable à lire. Elles nous offrent un page turner efficace et je regrette même que les tomes soient de plus en plus courts... 

Revenons en à nos trois amis, Tamara, Aaron et Cal. La fille du trio est une "fille de" qui a malgré cela beaucoup de personnalité et aussi une grande force de caractère. Aaron, le beau gosse du groupe, est aussi le plus mystérieux et le seul apprenti de sa génération a pouvoir contrôler la magie du chaos... Leur amitié est au cœur du récit et de l'évolution du jeune Callum plutôt habitué aux railleries à cause de son handicap. Il est franchement taciturne, et anticipe toutes attaques par une agressivité verbale et beaucoup de cynisme. La présence de Tamara et Aaron va progressivement le métamorphoser, l'aider à mûrir et à s'ouvrir aux autres. Un trio agréable à suivre et qui nous réserve pas mal de surprises pour la suite... 

Aux côtés des magies liées aux quatre éléments, il y a la magie du chaos, la plus effrayante mais aussi la seule capable de contrer "l'Ennemi de la mort" et ses porteurs de Chaos. L'univers est assez sombre, le danger semble peser en permanence et il est difficile de se sentir en sécurité dans une école souterraine qui renferme de puissants esprits malfaisants. Les leçons de maître Rufus nous aident à appréhender cet univers et sont un vrai plus pour ce tome introductif qui se termine par une bonne dose d'actions et de révélations, pleines de promesses pour la suite de cette série fantastique. 

Holly BLACK

Holly Black est née en 1971 dans le New Jersey. Dès son plus jeune âge, elle s’est intéressée aux histoires de fantômes et de fées… Elle commence par écrire des poésies, mais très vite elle rencontre l’illustrateur Tony DiTerlizzi et se lance dans le roman fantastique. (source PKJ)


Cassandra CLARE

Auteure fantasy, Judith Rumlet, connue sous son nom de plume comme Cassandra Clare, est née de parents américains à Téhéran. Son père est professeur dans une école de commerce et auteur, son grand père maternel était le producteur de films Max Rosenberg. Enfant, Judith Rumelt a beaucoup voyagé, notamment en Suisse, en Angleterre et en France. Elle retourne à Los Angeles pour ses années de lycée. Journaliste, elle passe son temps entre New York et la Californie, où elle travaille pour plusieurs magazines dont The Hollywood Reporter. (source Babelio)

Page Facebook (en anglais)

lundi 22 mai 2017

Power Club : Ondes de choc - Alain GAGNOL

Titre : Power Club : Ondes de choc
Auteur : Alain GAGNOL
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748523836
Parution : mai 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Être un simple pion qui fait le buzz dans les médias? Neutraliser les criminels même s’il en coûte la vie à de nombreux civils? Se laisser manipuler, tout comme l’opinion publique, par les politiciens? Très peu pour Anna qui va payer cher son intégrité. Autrefois adulée, aujourd’hui détestée, elle seule peut prouver au monde entier ce qu’est une vraie super-héroïne.

Mon avis :

Vous! Non, pas vous! Vous, qui n'avez pas encore lu l'excellent premier tome, passez votre chemin et propulsez-vous vers la librairie, bibliothèque ou médiathèque la plus proche pour y remédier!

Bon maintenant que nous sommes entre nous, plus de risque de spoiler. 😉Souvenez-vous, Anna a mis une pagaille monstre au Power Club© avant d'en être renvoyée avec obligation contractuelle de restituer ses boosters. C'était sans compter leur affection surdimensionnée (ou tout autres raisons non déterminées pour le moment) qui a permis leur retour. Plusieurs problèmes se posent donc en ce début de deuxième épisode. Qu'adviendra-t-il d'Anna après 25 ans s'il est impossible de lui retirer cette technologie censée entraîner sa mort dans d'atroces souffrances? Comment cacher au monde et surtout à la nouvelle directrice du Power Club© la détention absolument illégale d'une technologie qui ne lui appartient pas?

A nouveau un Super-coup de cœur!!! 500 nouvelles pages dévorées sans indigestion pour une suite qui réussit à surpasser le premier tome. Les scandales autour des super-héros se succèdent et c'est l'avenir même du Power Club qui est menacé par un homme politique galvanisé par l'opinion publique de plus en plus défavorable à la toute puissance des membres du club. Plus que jamais se posent des questions sur leur invulnérabilité, la responsabilité que devrait leur inspirer leurs pouvoirs et la place qui devrait être la leur. Au cœur de ce chaos, Anna va devoir faire un choix... 

La tournure politico-judiciaire proposée par l'auteur lui permet d'accentuer l'évolution d'Anna qui gagne énormément en maturité dans ce tome. Alain GAGNOL met aussi en avant ses relations avec sa famille, et sa meilleure amie Lisa, dans l'adversité. Et j'ai adoré retrouvé ces merveilleux boosters. Leur amour inconditionnel pour celle qu'ils déifient et louangent sans arrêt. 💖 En attendant la suite et fin, je vais essayer de me remettre du booster blues et continuer à spéculer sur l'issue de cette Super-trilogie...

samedi 20 mai 2017

Le Projet Starpoint - Tome 1 : La fille aux cheveux rouge - Marie-Lorna VACONSIN

Titre : Le Projet Starpoint - Tome 1
Éditeur : La belle colère
ISBN : 9782843378447
Parution : mars 2017
A partir de 15 ans et +++

Le mot de l'éditeur :

Pythagore Luchon a 15 ans. Il habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s’apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l’occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ. Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu’il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l’hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d’une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée. Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s’est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d’autant plus intrigante que les deux filles n’ont rien en commun. Louise est une geek passionnée de sciences et d’ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d’un autre genre : elle a les cheveux rouges, s’habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n’apprécie pas le comportement. À son contact, Louise s’isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l’irrite autant qu’elle l’attire, jusqu’à ce qu’elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu’elle appelle l’« angle mort » des miroirs. Pyth la suit sans se douter qu’il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

Mon avis :

Ça c'est du résumé éditeur! La Belle Colère, une maison d'édition que je n'avais pas le plaisir de connaître et je serais très certainement passé à côté de ce roman sans les précieux conseils de ma libraire que je remercie. Pendant ma lecture, j'ai pourtant eu du mal à me faire une idée précise de ce que j'en pensais... D'abord intrigué durant les cent premières pages, j'ai ensuite été happé par le rythme et les nombreuses questions posées par les liens entre ces deux mondes. C'est un univers parallèle complexe que nous propose Marie-Lorna VACONSIN et il faut parfois s'accrocher fermement pour ne pas perdre le fil. Il vaut mieux conseiller ce titre à de bons lecteurs! 😊

J'ai évoqué ce monde complexe que l'auteure nous dévoile plutôt bien à l'aide d'une carte et de nombreux détails descriptifs et culturels. Les différences avec notre monde sont renforcées par ce malaise ressenti après chaque passage et atténué par ces concentrés d'oranges bleues... Bien sur il y a aussi la belle Foresta Erivan, une fille forte, énigmatique et intelligente. Sa présence, nous aide, comme Pyth, à saisir les particularités de son monde. "La bataille de l'Empoing" est une des scènes remarquables du récit et là encore je suis sûr que nous ne sommes pas au bout de nos surprises... 

L'idée est originale et elle semble très réfléchie dans son élaboration. Preuve en est l'écriture très visuelle qui fait que je n'ai eu aucun mal à traverser les "angles morts" pour m’immerger dans le monde proposé. J'ai d'avantage été intrigué par l'aspect scientifique lié au père de Pythagore qui conserve encore beaucoup de mystères. Je suis certain que ce point sera bien plus développé par la suite. Un roman qui se termine avec une tonne de questions laissées sans réponse pour autant de promesses à tenir dans les deux prochains tomes... Laissez-vous tenter, vous ne devriez pas le regretter! 😉

Marie-Lorna VACONSIN

Marie-Lorna Vaconsin est comédienne. Cette ancienne élève du cours Simon a notamment joué dans La Fête des voisins, La Fille du 14 Juillet... Restauratrice, elle tient avec sa soeur Florence deux charmants bistrots, un italien (La Bocca della Verita) et un japonais (Blueberry), en plein coeur du VIe arrondissement parisien. Elle est l'auteur de "Le monde des possibles" et "Le projet Starpoint". (Source Babelio)

mardi 16 mai 2017

Un an déjà...


Il y a un an jour pour jour naissait l’Éternel Ado.

A l'occasion de ce premier anniversaire, moment unique en son genre, je teste un petit relooking du blog et je ne m'arrête pas là puisque j'ai décidé de tout vous révéler! Un bilan archi-complet, avec mon quotidien, les infos les plus croustillantes et tous les Top même ceux qui n'intéressent personne!!! Vous êtes prêts? 


Qu'est ce que j'ai fait pendant ces 366 derniers jours?
Au départ de Cadaqués, c'est le monde entier et même plus que j'ai traversé. Entre deux séances de tricot sous le déluge, j'ai été occupé à, combattre des Trolls, des vampires, des zombies, des goules ou encore "les Invisibles", éviter la fin du monde, rencontrer des amis imaginaires et des enfants particuliers, manifester, voyager dans le temps et dans l'espace grâce aux failles océaniques ou avec un sèche-cheveux, intégrer le club des mauvais jours, naviguer avec un gorille, vivre le "booster blues" après mon éviction du "Power Clubⓒ", rencontrer le psychopathe d'Ithaca, découvrir Tellucidar, le Nether et le monde de la douceur, aider un dieu mythique à réintégrer l'Olympe... Bref une année plutôt normale! 😄

Tout ceci, je l'ai partagé avec vous toutes et tous qui me suivez. J'ai renoué avec les plaisirs du conseil et du partage du métier de libraire. Avec 114 chroniques pour 94 auteurs et 28 éditeurs, c'est en moyenne, deux chroniques par semaine pour mille vues par mois. Merci!!! Vous trouverez beaucoup de coups de cœur dans le lot pour la simple et bonne raison que j'ai la chance de pouvoir choisir la plupart de mes lectures et qu'à priori je fais souvent le bon choix! 😎 Je relève régulièrement des titres plébiscités par d'autres blogueurs et disons que ça aide un peu aussi! 😉


Que serait un bilan sans Top five? 
Top 5 des pages les plus vues :


Top 5 des vues par pays :

Étonnamment, la France décroche la première place... 😜
Etats Unis
Belgique
Irlande
Portugal

Et le Top 5 le plus intéressant... Les pages vues par système d'exploitation : 😄

Windows
Android
Linux
Macintosh
iPhone


En cette première année, six d'entre vous ont remporté un livre mis en jeu lors des quatre jeux-concours organisés. La page Facebook est proche des deux-cents mentions "J'aime la page" et il se pourrait bien qu'un nouveau jeu-concours vienne célébrer ce joli chiffre tout rond... 🎁🎁🎁


En ce jour anniversaire, je veux vous remercier pour votre soutien et votre fidélité. Vos commentaires et partages. Si je devais faire un vœu en soufflant ma bougie, ce serait de pouvoir continuer encore longtemps à partager mes lectures avec toujours plus de monde. 💗 Pour ce faire, il va falloir que je m'impose une PAL qui ne dépassera pas les 15 livres. Bon ça risque de faire grimper ma Wishlist mais rien ne se perd, rien ne se crée... Vous connaissez la suite!  Et surtout, une PAC (pile à chroniquer) qui ne dépasse pas euh... je vais dire cinq livres pour le moment! 😜

Sur ces belles résolution, je suis reparti pour une nouvelle année pleine de lectures et de surprises! 😉