mercredi 31 août 2016

Five Kingdoms - Brandon MULL

Titre : Five Kingdoms - Tome 1
Auteur : Brandon MULL
Éditeur : Hachette
ISBN : 9782013973274
Parution : mai 2015
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Tout ce que voulait Cole Randolph le soir d’Halloween, c’était passer une bonne soirée avec ses amis – et peut-être aussi de se rapprocher un peu de Jenna Hunt, la plus jolie fille du collège. Il était bien loin d’imaginer que la maison hantée était la porte d’entrée vers une autre dimension. Ni que des malfaiteurs forceraient ses amis, Dalton et Jenna, à franchir le portail, pour en faire des esclaves. Cole n’a pas le choix : il s’élance à leur suite avant que le passage se referme. Il atterrit dans les Confins, un monde magique constitué de cinq royaumes qui s’étendent entre réalité et imagination. Seul problème : une fois qu’on y est, il devient très difficile de repartir des Five Kingdoms…

Mon avis :

Soirée d'Halloween, un groupe de jeunes en quête de frissons visitent une maison hantée. Ils sont enlevés par des brigands et propulsés dans un autre monde pour y être vendus comme esclaves. Témoin de l'enlèvement de ses amis Dalton et Jenna, Cole empreinte le passage pour les secourir. Geste courageux mais téméraire car une fois dans les Confins, on ne peut en ressortir... Débute un long voyage, pour retrouver ses amis sans oublier de chercher un moyen de rentrer. A cela s'ajoutera une quête des plus périlleuses mais qui pourrait déterminer l'avenir des cinq royaumes...

Après "Fablehaven" et "Beyonders" (éditions Nathan), Brandon MULL pousse l'imagination encore plus loin avec "Five Kingdoms". Châteaux volants, pirates du ciel, esclaves, façonneurs, simulacres, princesses, despote etc... L'univers est dense, dès le premier tome, j'en ai pris plein la vue et j'ai été conquis par les Confins. L'immersion est totale, j'avais l'impression d'y être tant les descriptions sont précises. Un autre point fort et très original de ce roman : l'art de façonnage. C'est une forme de magie de ce monde et chaque royaume possède la sienne inutilisable hors des frontières. Après un début un petit peu long (mais nécessaire à l'introduction), actions et révélations s'enchaînent et le charme opère!

Une série qui ne s'essouffle pas après trois titres parus. Au contraire, l'intrigue et les personnages évoluent et gagnent en profondeur. Le périple ne fait que commencer et les autres royaumes vous réservent des surprises et même un mélange des genres avec un royaume futuriste dans le tome 3... Une série à suivre!

Brandon MULL

Auteur américain connu pour ses sagas FABLEHAVEN et BEYONDERS, Brandon Mull a grandi en Californie. Fan de Tolkien, Lewis et Rowling depuis toujours, il a accumulé les petits boulots avant de devenir écrivain, un métier qu’il a toujours rêvé de faire sans s’autoriser à le réaliser. Il habite désormais en Utah. (source Lecture academy)

lundi 29 août 2016

Les mystères de Larispem - Tome 1 : Le sang jamais n'oublie - Lucie PIERRAT-PAJOT

Titre : Les mystères de Larispem
Éditeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 9782070599806
Parution : avril 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Larispem, 1899.
Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent... Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution?
Maraudeuses, sabotages d'automates, livre indéchiffrable: au fil des ruelles de Paris se dessine un monde rétrofuturiste captivant. Un premier tome qui révèle le talent d'un nouvel auteur.

Livre gagnant de la deuxième édition du Concours du Premier Roman Jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, Télérama et RTL.

Mon avis :

1871, la Commune est marquée par l'insurrection des travailleurs contre l'aristocratie parisienne et le clergé. Grâce à la caste des bouchers (les louchébems), la révolution s'achève par l'émancipation de la ville de Paris devenue Larispem, Cité-Etat indépendante. A sa tête, les trois fondateurs, la présidente LANCIEN, le conseiller FIORI et le citoyen VERNE permettront à Larispem de devenir une Cité-Etat moderne et à la pointe de la technologie. A l'aube du XXème siècle, les citoyens vivent sur un pied d'égalité, le gouvernement n'a pas de secret pour eux et la vie à Larispem semble agréable... Pourtant, la jalousie d'autres pays crée des tensions politiques et les aristocrates, ennemis jurés de la nouvelle société, se rassemblent dans l'ombre pour mûrir leur vengeance. Les frères de sang comme ils s'appellent, gagnent en nombre et s'apprêtent à passer à l'action...

Lucie PIERRAT-PAJOT nous propose ici une uchronie qui prend racine autour de la Commune de 1871. en 1899, Larispem, anciennement Paris est une ville complètement transfigurée. Les monuments historiques comme Notre Dame sont maintenant un mélange d'ancien et de récent avec toute les avancées technologiques apportées par les nombreux et talentueux ingénieurs. C'est aussi une ville d'égalité entre les hommes et les femmes avec Une présidente à la tête du pays. L'auteure rend également un vibrant hommage à Jules VERNE et à son imagination et en cela, ce roman ne plaira pas qu'aux adolescents.

Pour en venir à l'intrigue et aux personnages, il faut souligner que ce premier roman est aussi le premier tome d'une série. C'est donc tout le potentiel de celle-ci qui ressort de ma lecture. Ces 250 pages représentent pour moi un prologue à quelque chose d'énorme! Toutes les bases sont posées avec trois personnages principaux qui sont Carmine, Liberté et Nathanael. La première, fille d'un ancien esclave est une apprentie louchébem. La deuxième est une provinciale, mécanicienne de talent qui tente de s'intégrer dans la Cité-Etat. Les deux sont amies et font la paire. Nathanaël quant à lui est orphelin. Il prépare son avenir en prévision de la foire aux orphelins où ceux-ci sont choisis pour commencer un apprentissage.

L'auteure nous invite dans un passé futuriste où technologie et sciences occultes se mêlent dans un début de saga très prometteur. Je ne peux pas trop vous en révéler sur l'intrigue donc je vous laisse découvrir par vous même ce que l'auteure vous a concocté mais je peux vous dire que tout est admirablement bien présenté. Les personnages prennent place sur l'échiquier (plutôt le jeu de l'oie) et la partie peut commencer... Vivement le tome 2 et mes félicitations à Lucie PIERRAT-PAJOT pour le concours et pour sa jolie plume qui a su me faire rêver...

Lucie PIERRAT-PAJOT

Lucie Pierrat-Pajot est née en 1986 à Nevers. Elle grandit dans la campagne bourguignonne, entre champs et forêts. Pour s'occuper, elle aime grimper aux arbres et vivre des aventures imaginaires en compagnie de sa soeur. La vie quotidienne lui semblant quelque peu étriquée, elle tombe très tôt dans l'addiction à la lecture afin de combler son appétit pour les voyages immobiles. Elle fait plusieurs détours dans diverses régions de France avant de s'installer dans l'Yonne avec son mari et sa fille, où elle travaille actuellement comme professeur-documentaliste dans un collège. Après avoir tenté sa chance lors de la première édition du concours, elle décide de participer à nouveau avec «Les Mystères de Larispem». Grande lauréate parmi les trois finalistes, Lucie Pierrat-Pajot écrit actuellement la suite des aventures de Liberté, Carmine et Nathanaël. (source Gallimard Jeunesse)


jeudi 25 août 2016

Macha ou l'évasion - Jérôme LEROY

Titre : Macha ou l'évasion
Auteur : Jérôme LEROY
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748521900
Parution : août 2016
A partir de 14 ans et beaucoup plus!

Le mot de l'éditeur :

Le monde de la Douceur vient d’entrer dans sa quatrième génération. Dans la Douceur, il n’y a plus de téléphones portables, plus de pollution, la course au profit a disparu. Macha-des-Oyats, qui a cent sept ans, est née au tout début du 21e siècle. Elle est l’une des dernières personnes à avoir connu le monde de la Fin. Alors, pour les jeunes qui le lui demandent, Macha accepte de raconter : sa jeunesse, cette époque ultraviolente, sa fuite vers un idéal…

Mon avis :

Vers 2100 et des poussières, neuvième décennie dans la Douceur… A 107 ans, Macha est la doyenne de la ZAD d'Equemauville et l'une des dernières survivantes du monde de la fin. C'est à ce titre que trois jeunes cueilleurs d'histoires viennent la trouver pour lui proposer un voyage vers Merlicourt où elle racontera pour les générations futures la vie dans le monde de la fin. Pour que les erreurs commises à cette époque ne soient jamais oubliées, jamais répétées. Pour Macha, c'est un voyage dans le passé qui commence. Les événements gravés dans sa mémoire de centenaire lui reviennent avec une netteté surprenante et une certaine crainte car avant la Douceur, il y a eu la douleur…

Ce texte est tout simplement magnifique! La poésie des premiers chapitres, les noms des habitants des ZAD, leur mode de vie simple et fraternel et la beauté de la nature contrastent fortement avec un monde de la fin pas si lointain où régnaient pollution, cupidité et violence. La montée effrayante du terrorisme entraînant celle des parties extrémistes. Macha revient sur sa jeunesse dans une famille bourgeoise exécrable, un amour perdu et une fuite vers un idéal, un avenir meilleur représenté par les ZAD. C'est aussi un roman qui résonne par son réalisme et l'actualité toujours très forte autour des ZAD de Notre Dame des Landes. Jérôme LEROY nous donne à réfléchir sur la société actuelle et prédit le pire (qui n'est jamais certain) avant le meilleur…

mercredi 24 août 2016

Jérôme LEROY

Né à Rouen en 1964, Jérôme Leroy vit à Lille. Professeur de lettres, il est un grand amateur de musique soul et grand lecteur. Il publie son premier roman en 1990. Outre des romans et des nouvelles où se mêlent souvent polar, science-fiction et fantastique, il a aussi écrit pour la radio et a réalisé de nombreux articles sur le roman noir. Incontournable aujourd’hui dans les salons polar les plus reconnus, Jérôme Leroy a le vent en poupe. Très bon orateur, ses projets personnels et ses activités sur la scène littéraire et dans le monde de l’édition le poussent sur le devant de la scène. (source syros)

Trollhunters - G. DEL TORO & D. KRAUS

Titre : Trollhunters
Auteur : D. KRAUS & G. DEL TORO
Éditeur : Bayard Jeunesse
ISBN : 9782747058520
Parution : mai 2016
A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

En 1965, Jack Sturges, 13 ans, disparaît sous les yeux horrifiés de son frère Jim. 45 ans plus tard, le fils de Jim, Jim Junior doit supporter la paranoïa de son père, qui a transformé la maison en forteresse pour protéger sa famille.Pourtant, une créature étrange a réussi à se faufiler dans sa chambre et entraîne le garçon avec elle dans un monde souterrain. Il y fait la rencontre de Jack, son oncle disparu. Celui-ci combat Gunmar the Black et son armée de trolls maléfiques, qui tentent d’envahir la terre afin de se nourrir de chair humaine. Aux côtés de son oncle, Jim décide de devenir à son tour chasseur de trolls afin de protéger sa ville coûte que coûte…

Mon avis :

Jim Sturges Junior vit avec son père complètement paranoïaque depuis la disparition de Jack, son frère aîné, 45 ans auparavant. C'était l'époque de l'épidémie de la brique de lait, des dizaines d'enfants ont été enlevés en quelques semaines et le père de Jim Junior ne s'en est jamais remis. Avec son meilleur ami Toby (le seul en fait), ils sont loin d'être les plus populaires du lycée et mènent même une existence des moins enviable. Un coup du destin va leur faire vivre une aventure incroyable. Une chance de devenir des héros en prenant part à une guerre ancestrale pour sauver le monde des trolls friands de chair humaine... Lycéen le jour, chasseur de trolls la nuit...

Un roman agréable à lire avec une thématique sur les trolls très originale! Malgré tout, il est un peu en deçà de ce à quoi je m'attendais... Je n'ai pas vraiment retrouvé le style de Guillermo DEL TORO mais il s'agit d'un roman à partir de 12 ans donc rien d'étonnant à cela. Le public visé sera certainement enthousiasmé par l'aventure et frissonnera à certains moments de l'histoire mais l'éternel Ado que je suis n'a pas été complètement conquis...

Daniel KRAUS et Guillermo DEL TORO, cosignent un roman fantastique pour jeunes adolescents mêlant humour, amitié et parties de chasse aux trolls avec des personnages humains et trolls attachants et complètement déjantés.

Guillermo DEL TORO

Guillermo del Toro est un réalisateur, scénariste, écrivain et producteur de cinéma mexicain. On lui doit des films fantastiques comme Hellboy, ou Le Labyrinthe de Pan. Il a également collaboré aux scénarios de la trilogie du Seigneur des anneaux, réalisés par Peter Jackson. (Source Bayayrd Jeunesse)

Daniel KRAUS

Auteur récompensé par de nombreux prix littéraires, Daniel Kraus vit à Chicago. Il a écrit Trollhunters en collaboration avec Guillermo del Toro. (Source Bayard Jeunesse)

Oksa Pollock - A. PLICHOTA & C. WOLF

Titre : Oksa Pollock
Auteur : Anne PLICHOTA & Cendrine WOLF
Éditeur : XO éditions
ISBN : 9782845634602
Parution : février 2010
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur :

Oksa Pollock, 13 ans, pensait être comme tout le monde, mais ce soir tout a changé… Un peu angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa déclenche tout à coup des phénomènes étranges dans sa chambre. Un coin de son bureau prend feu, ses cartons de déménagement pas encore défaits explosent… Elle qui a toujours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se découvre des dons surnaturels ! Perdue et terrifiée, elle se garde bien d’en parler. Mais ce n’est pas fini. Le même soir apparaît sur son ventre une mystérieuse empreinte. Mise dans la confidence, sa grand-mère, l’excentrique Dragomira, lui avoue le secret de ses origines : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre. Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retourner. Oksa ne sera plus jamais la même. Et malgré l’aide de son meilleur ami Gus, il va lui être bien difficile de concilier sa vie de collégienne ordinaire avec l’accomplissement de son stupéfiant destin.
Attention, ce livre est magique. Quand on fait la connaissance d’Oksa, on ne peut plus se passer d’elle, de la formidable famille Pollock et de ses créatures extravagantes…

Mon avis :

Oksa est une jeune fille dynamique de onze ans. La famille Pollock et celle de Gus, son meilleur ami, viennent de déménager à Londres. Dans sa nouvelle école, la jeune fille fait la rencontre de M. McGraw, son professeur de maths. Ce premier face à face lui inflige une douleur qui lui provoque un malaise. Une empreinte se forme alors autour de son nombril. C’est à cette occasion que sa grand-mère Dragomira, la Baba Pollock, lui révèle le secret de ses origines. Cinquante-trois ans plus tôt, en compagnie des Sauve-Qui-Peut, Dragomira a dû quitter Edéfia, une terre fantastique dont elle devait être la prochaine souveraine. Cette terre est invisible aux yeux des Du-Dehors – par opposition aux Du-Dedans, les natifs d'Edéfia – et demeure introuvable pour les Sauve-Qui-Peut exilés. La marque révèle qu’Oksa est leur Inespérée, la future souveraine d'Edéfia et la clé du retour.
McGraw est en fait un "ex-félon" d'Edéfia qui cherche à contrecarrer les plans des Sauve-Qui-Peut et à retourner a Edéfia. Avec l'aide de sa famille et de son ami Gus, Oksa va devoir protéger son secret et apprendre à maîtriser ses nouveaux dons pour retourner un jour à Edéfia. La jeune fille a des pouvoirs surnaturels, mais la magie peut-elle suffire à tout surmonter dans un monde aussi complexe et dangereux ?

Les deux auteures m'ont totalement bluffé!!! J'ai entendu parler de ce livre comme d'une "copie" au féminin du célèbre Harry Potter... Balivernes!!! Ici, nous sommes dans le monde réel, avec une ado qui a des problèmes d'ados, qui doit cacher ses pouvoirs aux autres et vivre avec ses craintes. Pas de baguette magique mais une "crache granok", sorte de sarbacane avec laquelle on crache des sorts. Les créatures fantastiques sorties de l'imagination de nos deux écrivaines talentueuses apportent une grande touche d'humour.

Nous sommes donc plongés dans la vraie vie, avec beaucoup d'intensité dans les émotions et une ambiance plus sombre que celle des premiers Harry Potter. Je trouve que ce premier épisode de la série Oksa Pollock est une véritable réussite : c'est subtil, délicat et profond, tout en étant tragique et drôle. On en redemande et on adhère sans hésiter à la Pollockmania avec cette série pleine de magie, de personnages aussi touchants qu'attachants sur 6 tomes pleins de surprises... A lire!!!

Cendrine WOLF

44 ans, née à Colmar, a fait des études de sport et travaillé dans le milieu socio-culturel, au sein des quartiers dits «difficiles». Fonceuse, spontanée, déterminée, elle aime l’illustration, qu’elle a découverte sur le tard en autodidacte, la vitesse sous toutes ses formes et la littérature fantastique. Elle vit à Strasbourg. (Source XO éditions)

Anne PLICHOTA

45 ans, née à Dijon, a habité en Vendée, à Lyon, Bordeaux, Besançon…
Après des études de langue et culture chinoises, Anne a séjourné quelque temps en Corée et travaillé en Chine. Elle a eu plusieurs métiers : prof de chinois, aide-soignante, écrivain public, bibliothécaire aujourd’hui. Elle aime le travail ; la littérature anglaise et américaine ; la littérature gothique ; écouter les gens, leurs histoires, leur destin. Elle vit à Strasbourg avec sa fille de 15 ans. (source XO éditions)

lundi 22 août 2016

Et mes yeux se sont fermés - Patrick BARD

Titre : Et mes yeux se sont fermés
Auteur : Patrick BARD
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748520590
Parution : août 2016
A partir de 14/15 ans

Le mot de l'éditeur :

A priori, Maëlle n’est pas différente des autres filles de seize ans. Cette année-là, elle passe de plus en plus de temps sur Facebook, abandonne le sport, modifie sa façon de s’habiller, quitte son petit ami… Sans hésitation ni compromis, elle prend un virage à 180 degrés. C’est pour, croit-elle, sauver le monde, qu’elle rejoint l’organisation Daech. Un an plus tard, Maëlle revient pourtant de Syrie.

Mon avis :

Maëlle 16 ans, n'est pas ou plus une adolescente comme les autres. Elle fait partie de celles et ceux qui ont quitté la France pour rejoindre les combattants de Daesh en Syrie. Là-bas, elle a changé de prénom pour Ayat, elle s'est mariée, deux fois, est tombée enceinte et, par peur des bombardements pour son enfant à naître, a décidé de fuir à nouveau pour revenir en France. Mais celle qui est revenue n'est plus du tout Maëlle, l'adolescente éprise de justice un peu rebelle, ni tout à fait Ayat la jeune fanatique…

A travers son témoignage, ceux de ses proches et d'autres intervenants comme Aïcha de la cellule de désembrigadement, Patrick BARD, nous fait vivre les différentes étapes de l'embrigadement des jeunes via les réseaux sociaux. Le profil des proies, le lavage de cerveau à coup de théorie du complot, tout ce qui amène ces jeunes à partir, certains que leur cause est juste et noble. La vision de l'entourage nous jette à la figure que peu de personnes assimilent certains changements comme des signes avant coureurs d'un rapt mental.

Un roman fascinant! On sent que l'auteur maîtrise son sujet et son choix de faire témoigner plusieurs personnages nous montre toute sa complexité. J'ai adoré et en même temps j'ai été un peu dérangé… Ayant dans les mains un roman pour adolescents, je n'ai cessé de me poser la question du public visé. C'est un roman qui fait réfléchir et qui peut amener beaucoup de discussions et je le conseille donc à un public averti et bien entendu à tous les adultes intéressés!

Patrick BARD

Patrick Bard est romancier, écrivain-voyageur et photojournaliste. Les frontières et la question des femmes sont au centre de son travail. Son premier roman, La frontière, a reçu le prix Michel Lebrun (2002), le prix Brigada 21 (Espagne, 2005) et le Prix Ancres Noires 2006. Il est l'auteur de six romans aux éditions du Seuil. Orphelins de sang, sur le trafic d’enfants en Amérique latine, a été récompensé par le Prix Sang d’encre des lycéens 2010 et le Prix Lion noir 2011. En 2015, il a publié Poussières d'exil (Seuil), couronné par le prix 1001 feuilles noires, et Mon neveu Jeanne (Loco) un essai documentaire sur la question du genre. (source Syros)

mercredi 17 août 2016

Aeternia - Gabriel KATZ

                          9782367402079              9782367403281

Titre : Aeternia
Auteur : Gabriel KATZ
Éditeur : Scrineo
Parution : 2015
A partir de 15 ans

Le mot de l'éditeur :

Leth Marek, champion d’arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu’il connaît à peine. C’est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu’il a choisi de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu’il croise la route d’un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l’ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos.
Dans le panier de crabes de la Cité mère qui prêche la Grande Déesse, où les puissants du Temple s’entre-dévorent, une guerre ouverte va éclater entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang…

Mon avis :

Leth Marek, champion d'arène incontesté de la ville de Morgoth, décide de mettre fin à sa carrière pour s'installer à Kyrenia où il pourra donner à ses deux garçons la meilleure éducation. C'est aussi pour lui l'occasion de se rattraper auprès de ses fils qu'il n'a pas vu grandir et pour lesquels il fût un piètre père. Avec sa hache de guerre comme seul souvenir de sa grandeur passée, il conduit sa famille, accompagné de ses serviteurs vers leur nouvelle demeure. Lors d'une halte, il est témoin du lynchage d'une jeune prêtresse d’un nouveau culte craint par les adorateurs de la Grande Déesse, religion officielle. Ne pouvant se résoudre à laisser commettre un tel crime, Leth Marek met en déroute les agresseurs. Il ne pouvait imaginer que son acte de bravoure changerait l'avenir paisible auquel il s'attendait en véritable cauchemar. Au nom de la vengeance, il va reprendre sa hache pour ce qui pourrait être son ultime combat.

Gabriel Katz signe un diptyque au rythme très soutenu pour une efficacité optimale. Il n'y a pas de temps mort et on se laisse porter par une intrigue forte au cœur d'une guerre de religions. D'un côté la Grande Déesse avec son temple originel à Kyrenia. De l'autre, le culte d'Ochin, Dieu ancien voué à détruire tous les autres. La première prône la hiérarchisation sociale, la seconde, portée par un prophète, défend au contraire l'idée que le maître n'est rien sans serviteur. On y prêche l'égalité chez les pauvres dont nombreux deviennent sympathisants. Les cultes étant pacifistes, la lutte devient politique et le fanatisme religieux prend le dessus. La deuxième force du roman, ce sont ses personnages, travaillés et charismatiques, au centre desquels il y a bien sûr l'ancien champion d'arène, la belle prêtresse Nessirya mais aussi le mercenaire Desmeon qui apporte une touche d'humour dans ce roman sombre et le jeune prêtre Varian qui se retrouve malgré lui au cœur des complots du temple kyrénien...

Gabriel KATZ

Auteur, scénariste de BD, Gabriel Katz a écrit «dans l’ombre» plus de 30 livres signés par des auteurs bien connus du grand public. Passionné de fantastique, de jeux et d'univers virtuels, Le Puits des Mémoires est son premier roman.

dimanche 14 août 2016

Witch Hunter - Virginia BOECKER

Titre : Witch Hunter
Éditeur : Pocket Jeunesse
ISBN : 9782266249843
Parution : juin 2016
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur :

Une chasseuse de sorciers va devoir s’allier à ses proies pour affronter une menace inconnue… Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché : si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée. Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort !

Mon avis :

En 1558, il ne fait pas bon vivre au royaume d'Anglia quand on est accusé de sorcellerie... Après une épidémie de peste qui a ravagé une partie du royaume, le roi Malcolm fait interdire toutes pratiques de la magie et applique la peine capitale pour les contrevenants. La caste des chasseurs est créée pour traquer et arrêter toutes personnes soupçonnées. Tolérance zéro pour une ère de persécution qui commence...

Elizabeth, 16 ans est une chasseuse talentueuse. Avec Caleb, son meilleur ami, elle est formée et formatée contre la sorcellerie sous toutes ses formes et on peut dire qu'elle est plus que convaincue de se trouver du bon côté. Le jour où elle est arrêtée, jugée et condamnée au bûcher pour détention d'herbes magiques elle ne peut compter que sur Caleb pour plaider sa cause devant leur maître, le grand inquisiteur. Contre toutes attentes, c'est le sorcier le plus recherché du pays, Nicholas Perevil, qui vient à son secours alors que ses conditions de détention manque de la tuer. Une prophétie la désigne comme la seule capable de le sauver d'une malédiction. Elizabeth se retrouve face à ses certitudes et découvre que la magie n'a rien de bon ou de mauvais et que tout dépend du lanceur de sort...

Un roman très addictif!!! Impossible de le lâcher tant on est pris par la narration sans temps mort. Virginia BOECKER maîtrise parfaitement l'univers dans lequel elle nous plonge et nous happe dans son histoire, mêlant avec aisance magie, prophétie, malédiction et complot. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et les personnages. Même le méchant, imaginé par l'auteure, m'a intrigué et il me tarde de découvrir la suite qui s'annonce déjà riche en rebondissements. A lire!

Virginia BOECKER

Virginia BOECKER a récemment passé quatre ans à Londres, avec pour obsession l'Histoire médiévale anglaise, qui lui a inspiré The Witch Hunter. Elle vit désormais dans la baie de San Francisco avec son mari et passe ses journées à écrire, lire courir et poursuivre ses deux enfants et un chien nommé George. En plus des rois d'Angleterre, des «reines de neuf jours», et des princesses protestantes, ses autres obsessions sont the Smiths, les musées d'art, le champagne et les baumes à lèvres. (Source Pocket Jeunesse)

mercredi 10 août 2016

Léviathan - Scott WESTERFELD

Titre : Léviathan - Tome 1
Éditeur : Pocket Jeunesse
ISBN : 9782266194167
Parution : septembre 2010
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Alek se retrouva projeté dans le siège du commandant tandis que la machine s'ébranlait. Il s'efforça de boucler ses sangles, mais une pensée terrible l'occupait tout entier et lui occupait les doigts. «S'ils essayent de me tuer... c'est que tout est vrai». Le comte Volger s'accroupit près de lui, criant pour couvrir le vacarme des moteurs et des coups de canons. «Voyez le bon côté des choses, Alek. Si on vous tire dessus, c'est bien que vous représentez une menace pour le trône!»

Mon avis :

L'auteur nous offre une belle uchronie autour de la Première Guerre. L'Europe est divisée par deux grandes puissances :
- les Clankers (Allemagne/Autriche), qui ne jurent que par la mécanique avec des machines de destruction très puissantes;
- les Darwinistes (France/Grande Bretagne), qui savent manipuler les « fils de vie » et possèdent des créatures hybrides surprenantes tel le Léviathan (une énorme baleine dotée d'un écosystème qui la gonfle d'hydrogène et lui permet de voler comme un zeppelin).

Après l'assassinat de ses parents par des partisans de la guerre, Alek est contraint de fuir Sarajevo, accompagné par le comte Volger, son maître d'armes et Otto, son maître de mécanique. A bord d'un mécanopode, ils doivent rejoindre les Alpes suisses, territoire neutre en temps de guerre. Parallèlement, Deryn, déguisée en garçon sous le pseudonyme de Dylan, se fait engager dans les forces aériennes britanniques et se retrouve à bord du Léviathan. L'équipage a pour mission de transporter le docteur Barlow et sa cargaison secrète jusqu'à Constantinople...

C'est une grande histoire, celle de deux enfants impliqués malgré eux dans une guerre où ils sont décrétés ennemis. La situation est bien posée et chaque camp est admirablement bien décrit. Les illustrations que l'on trouve tout au long du roman facilite l'immersion dans ce monde peuplé de machines et de créatures extraordinaires. Ce roman, très original est un pur régal et a même un côté éducatif grâce à des notes de fin qui indiquent ce qui s'est réellement passé dans notre Histoire. Une trilogie fortement conseillé par l'éternel Ado ;)

Scott WESTERFELD

Scott Westerfeld est né au Texas. Il est l’auteur de cinq romans de SF pour adultes, dont L’I.A. et son double, déjà paru en France, et le space opéra en deux parties paru aux éditions Pocket : Les Légions immortelles et Le Secret de l’Empire. Scott Westerfeld écrit également des romans pour jeunes adultes, dont la série Uglies (parue chez Pocket Jeunesse). Il vit aujourd’hui entre New York et Sydney. (source Pocket Jeunesse)

Page Facebook (en anglais)

lundi 8 août 2016

Les pluies - Vincent VILLEMINOT

Titre : Les pluies
Éditeur : Fleurus
ISBN : 9782215132141
Parution : Septembre 2016
A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

Kosh n'a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant huit mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui paraît blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n'a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l'eau. Et qu'ils sont la plus belle chose qu'il ait jamais vue. Surtout lorsqu'elle sourit. Qu'il la fait sourire.
Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu'ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique à l'idée qu'il s'agit du dernier espoir de s'en sortir, Kosh est arraché à Lou. «survis...»la supplie-t-il. «survis, et moi, je te retrouverai.»
Lou et Kosh réussiront-ils à se retrouver malgré le déluge?

Mon avis :

Les pluies ne cessent de tomber depuis 8 mois, elles ravagent le pays et gonflent les rivières sans qu'aucune accalmie ne soit prévue. Le village de Kosh doit être évacué avant une inondation imminente. En l'absence de ses parents, il prend son frère Malcolm sous son aile et demande à son amie Lou de les rejoindre avec son frère Noah et sa sœur encore bébé pour fuir les eaux ensemble dès le retour de leurs parents. Mais les éléments se déchaînent bien trop rapidement et ils sont contraints de se réfugier seuls dans un clocher pour attendre les secours. Alors que le beau temps se fait attendre, ils ne peuvent que constater que peu de territoires restent hors de l'eau. Il leur faut fuir, réussir à embarquer dans un des rares bateaux qui évacuent les civils. Mais les plus sombres instincts semblent s'éveiller dans le chaos et l'exode provoqué par les crues rend la fuite difficile et les jeunes gens sont séparés. Malcolm et Lou n'embarquent pas avec Kosh et les autres et ne reste qu'une promesse de Kosh à Lou, il les retrouvera quoi qu'il arrive...

Après "Le copain de la fille du tueur" (Ed. Nathan), Vincent VILLEMINOT signe un autre roman incontournable de cette rentrée avec "Les pluies", premier tome d'un diptyque où nos héros évoluent dans un monde recouvert par les eaux. Un roman d'aventure rythmé par les forces incontrôlables de la nature et surtout par une promesse faite par amour. 
Les atouts sont nombreux : écritures, personnages, rythme... Le découpage en cinq parties sert ce dernier et j'ai beaucoup aimé celle, épistolaire, qui permet une ellipse de plusieurs mois tout en nous renseignant suffisamment sur les événements importants. 
A nouveau l'auteur nous présente des personnages très travaillés, des jeunes qui ne manquent pas de courage et de loyauté même si certains sont plus rebelles et téméraires. Le plus surprenant est sans aucun doute Kosh, 14 ans et très mature! Certaines de ses réactions sont même étonnantes pour son age et ont un peu gêné ma lecture au début. Puis j'ai fini par me dire que si les catastrophes peuvent éveiller le pire chez certain, elles peuvent aussi en aider d'autres à se surpasser...

Vous l'aurez compris, "Les pluies" est un excellent roman d'aventure avec juste ce qu'il faut de romantisme. L'attente du second tome est déjà une torture!


Pour finir, je tiens à remercier les éditions Fleurus et Vincent VILLEMINOT pour l'organisation du jeu concours grâce auquel j'ai eu la chance de remporter un exemplaire des épreuves non corrigées en avant première!!!