lundi 30 mai 2016

Tellucidar - Jean-Luc MARCASTEL

Titre : Tellucidar
Illustrateur : Jean-Matthias XAVIER
Éditeur : Scrinéo
ISBN : 9782367403717
Parution : janvier 2016
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur : 

Et si le monde, notre monde, n'était pas comme nous le croyons... C’est ce que va découvrir Lucas, un jeune homme de 15 ans dont le père, géologue, a disparu en sondant une grotte pour le compte de la Tellcorp, la société qui, depuis, révolutionne le monde grâce au Tellurium, un minerai miracle… Mais d’où provient le Tellurium ? La Tellcorp dit-elle toute la vérité ? Ne cache-t-elle pas un formidable secret ? Quand une foreuse tout droit sortie d’un film d’anticipation crève le gazon du stade où son père disparu lui a donné rendez-vous en pleine nuit par un énigmatique message, et que s’en extirpe deux passagers, dont une jeune fille aux cheveux blancs, aux yeux violets, l’univers de Lucas bascule. Cette jeune fille se nomme Korè Attawhakan, dernière représentante de la famille royale de Panshir, une cité située… Au cœur de la terre. Car là, à quelques kilomètres sous nos pieds, ne se trouve pas seulement du magma ardent, mais un autre monde, un monde éclairé par un soleil intérieur, où la nuit n’existe pas, un monde où des humains issus de civilisations disparues, grecques ou précolombiennes, vivent en symbiose avec les descendants des dinosaures…
Mais un monde dont le temps est compté.
Tellucidar. Aurez-vous le courage de tourner la page et de les accompagner ?

Mon avis :

Après "La Geste d'Alban", aux éditions Nouvel Angle - Matagot (à quand le tome 3???), qui m'a révélé les talents de conteur de Jean-Luc MARCASTEL, et le monde miniature des Sinks dans "Praërie", aux éditions Scrinéo, voici "Tellucidar", nouvelle série pleine de promesses : 

Simon ALEYRAC, journaliste scientifique spécialisé en géologie et en paléontologie est devenu un paria depuis qu'il s'est attaqué dans l'un de ses articles, à la Tellcorp, puissante multinationale ayant découvert une nouvelle source d'énergie aux performances sans égal. C'est dans ce contexte qu'il reçoit un colis d'un correspondant mystérieux qui lui propose une rencontre pour lui livrer l'affaire du siècle. Le journaliste débute alors l'histoire de Lucas, 18 ans, orphelin qui n'a jamais accepté la disparition de son père, il y a 15 ans, puis la mort de sa mère, deux drames dont il accuse la Tellcorp d'être responsable. Au bord du désespoir après un nouvel essai infructueux dans sa recherche de la vérité, il reçoit un mail, sur la messagerie créée par son père, lui donnant rendez-vous en pleine nuit. En quelques heures, sa vie va basculer! Sortie d'une foreuse digne d'un roman de S.F., Lucas rencontre la belle Koré ATTAWHAKAN, princesse de Panshir capitale de Tellucidar un monde sous la surface de la Terre, où les humains côtoient les descendants civilisés des dinosaures... 

Ce premier livre est une introduction réussie à cette nouvelle saga qui je l'espère comptera plusieurs tomes. Jean-Luc MARCASTEL prend le temps de nous présenter ses personnages très bien travaillés, Tellucidar et son Histoire que l'on a hâte de parcourir dès le prochain tome, et les enjeux d'une expédition à haut risque dans les profondeur de la Terre. 370 pages pour une introduction! Vous pourriez croire que c'est trop long mais les talents de conteur de l'auteur et les nombreuses scènes d'actions qui jalonnent déjà le récit vous happent dans l'histoire qui ne souffre d'aucune longueur! La complexité de ce monde au nom inspiré de Pellucidar, créé par Edgar Rice BURROUGHS, méritait bien une telle présentation!
Il faut aussi féliciter comme il se doit Jean-Matthias XAVIER pour les magnifiques illustrations que l'on découvre tout au long de notre lecture et qui accompagnent l'écriture déjà très visuelle de l'auteur. 
Je ne peux qu'attendre la suite qui plongera nos héros dans les entrailles de la Terre, un monde merveilleux, qui ne connaît pas la nuit, où ils devront faire face à un écosystème hostile et où leur plus grand ennemi pourrait bien lui aussi venir de la surface...

Merci à l'équipe Scrinéo pour la découverte dans le cadre de notre partenariat!

Jean-Luc MARCASTEL

Né en 1969 à Aurillac, Jean-Luc Marcastel, est un passionné de littérature fantastique et de contes et légendes populaires. Enseignant de formation et féru d’histoire, il est un écrivain prolifique inspiré par les paysages grandioses et le patrimoine de sa région. Il est, entre autres, l’auteur de la série à succès Louis le Galoup, chez Nouvel Angle, Le Monde de Clara, chez Hachette Black Moon. (source Scrinéo

vendredi 27 mai 2016

La brigade de l'ombre, tome 1 : La prochaine fois ce sera toi - Vincent VILLEMINOT


Titre : La brigade de l'ombre, tome 1 : La prochaine fois ce sera toi.
Éditeur : Casterman
ISBN : 9782203106369
Parution : juin 2016
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Un premier tome addictif, entre roman noir et thriller psychologique!



Mon avis :

Suite à ce que l'on suppose être une bavure, le capitaine Diane JOBERT doit suivre une thérapie de maîtrise de la violence et rejoindre la brigade criminelle très spéciale du commissaire MARKOWICZ. Spéciale par son équipe haute en couleur et par la singularité des enquêtes traitées. Seules les cas d'attaques de goules leurs sont confiés... Nous rencontrons le commissaire Léon MARKOWICZ et son second, le commandant Jean Bosco NYIRABUHINJA (je ne l'écrirai pas deux fois!), appelés sur une scène de crime, non loin des bureaux de leur brigade. Les premières constatations doivent leur permettre de s'approprier ou non l'enquête. La mise en scène porte à croire que le tueur cherche à attirer toute l'attention de leur équipe spécialisée. Malgré de nombreux indices indiquant le contraire, MARKOWICZ conclut à une attaque de goule. Commence alors une course contre la montre pour identifier le criminel avant qu'il ne frappe à nouveau car il se pourrait que la prochaine victime ait un lien avec la brigade...

Après une introduction succincte des différents protagonistes composant la brigade et la famille du commissaire, Vincent VILLEMINOT nous plonge très vite dans cette première enquête de l'équipe de MARKOWICZ. Les chapitres courts nous font suivre alternativement les différents personnages. J'aime beaucoup ce style que je trouve très efficace pour tenir en haleine le lecteur dans un roman ou plus particulièrement ici dans un thriller.
C'est une série qui a un très gros potentiel grâce notamment à ses personnages "légèrement" atypiques, abîmés par leur histoire, que je vous laisse découvrir par vous même (on parlera de vos préférés ensuite!), mais aussi grâce au réalisme du décor planté par l'auteur. Le côté polar du roman serait toujours très bon sans le côté fantastique apporté par les goules même si celles-ci ajoutent un plus à l'ensemble. L'idée de ces créatures accentue l'originalité de l'histoire surtout que, dans ce premier tome, l'auteur laisse pas mal de questions en suspens... de quoi ferrer le lecteur et alimenter la suite!

Un premier tome réussi! C'est sombre, ponctué d'humour noir, et carrément addictif! Le décor est posé et tous les non-dits sur les personnages ou la provenance des goules amèneront certainement des éclaircissements dans les prochaines aventures de la brigade de l'ombre. Comme pour Instinct, énorme coup de cœur à l'époque, je suis rentré dans le monde imaginé par Vincent VILLEMINOT et j'ai hâte d'y retourner!

Vincent VILLEMINOT

Ancien journaliste-reporter, ancien prof d'écriture, Vincent Villeminot a vécu à Paris et au Caire. Il habite désormais dans les Alpes depuis treize ans et se consacre à l'écriture de romans pour les adolescents et les adultes. Il est notamment l'auteur de thrillers (la trilogie fantastique Instinct) et l'un des quatre créateurs de la série chorale U4 (Stéphane) chez Nathan. Il a également cosigné deux romans graphico-détonnants avec Yann Autret. La Prochaine fois ce sera toi est sa première incursion dans le roman noir. (source Casterman)

mercredi 25 mai 2016

Vango - Timothée de FOMBELLE

Titre : Vango (édition intégrale)
Auteur : Timothée de FOMBELLE
Editeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 9782070655892
Parution : T.1 mars 2010 / T.2 octobre 2011
A partir de 13/14 ans

Mot de l'éditeur : 

Dans le tumulte des années 1930, la folle course autour du monde d'un jeune homme en quête de son passé, qui le conduira des îles siciliennes à New York... Édition intégrale.

Mon avis :

Après quelques années et de très très nombreuses autres lectures Vango reste dans le top des romans d'aventure que j'ai pu lire. Impossible de ne pas l'inclure dans mes chroniques du mercredi...

Paris, parvis de Notre Dame dans les années 30… Vango est sur le point d’être ordonné prêtre lorsque la police tente de l’interpeller et que des coups de feu partent de la foule. Dans une scène qui pour moi reste inoubliable, Vango prend la fuite en escaladant la façade de Notre Dame à main nue. Depuis toujours, Vango se sent épié... De la paranoïa ? Apparemment non ! Ce jeune garçon est un mystère pour lui comme pour tous ceux qui l’entourent. Personne ne sait qui il est ni d’où il vient. Sa nourrice et lui ont été retrouvés sur une île lorsqu’il n’avait que 3 ans. Il a vécu sur cette île sans jamais connaître son passé. Dans ce grand roman d’aventure, le héros part en quête de réponses sur son passé, il doit lever le voile sur les mystères qui l’entourent et pour cela il doit en savoir plus sur lui-même.

J’ai retrouvé dans ce roman des thématiques de grands auteurs comme Balzac, Dumas, Hugo… Toutes ces ressemblances font la force de Vango qui est un roman d’aventure comme il s’en écrit très peu de nos jours. Voyage en Zeppelin, piraterie, histoire de meurtres, montée du nazisme en Europe… L’auteur mélange habilement les genres et nous offre un grand moment de plaisir littéraire. Les personnages qui gravitent autour de Vango et les rebondissements sont nombreux mais l’auteur fait preuve de finesse et l’intrigue ne se dérobe jamais à nous. Je suis resté accroché au livre jusqu’à la fin tant "l'énigme Vango" vous tient aux tripes! Lorsque l’auteur semble nous faire une révélation importante, elle apporte d’autres interrogations…

10 ans après Tobie Lolness, nul besoin de présenter Timothée de FOMBELLE, "orfèvre" de la littérature jeunesse, également auteur du roman Le livre de Perle, véritable bijou, paru en 2014 aux éditions Gallimard jeunesse. Avec Vango, il nous emmène dans une quête de la vérité. Embarquez pour le "mystère Vango"!

Timothée de FOMBELLE

Né en 1973, il se passionne très jeune pour le théâtre et l'écriture. En 1990, il fonde les «Bords de Scène», compagnie théâtrale étudiante, qui sera le laboratoire de ses premiers textes. Il devient aussi professeur de lettres et enseigne dans la région parisienne et au Vietnam. En 2001 est présentée à Paris sa pièce «Le Phare», au théâtre du Marais avec le comédien Clément Sibony. La pièce reçoit le «prix du Souffleur». En 2003, paraît son texte «Je danse toujours» (Actes Sud) qui est lu en ouverture du Festival d'Avignon, dans la série Texte Nu. Il sera repris au Théâtre du Rond Point l'année suivante et au Théâtre La Pépinière en octobre 2013. C'est aussi pour le Théâtre du Rond Point qu'il co-écrit «La Baignoire et les deux chaises», pièce collective jouée deux saisons de suite dans une mise en scène de Gilles Cohen. Dans la même période, il écrit et met en scène une comédie, «Rose Cats», au Théâtre du Renard puis aux Déchargeurs, à Paris.En 2006 et 2007, il publie son premier roman «Tobie Lolness» chez Gallimard Jeunesse. Ce livre en deux volumes est traduit dans vingt-neuf langues. Il a reçu une vingtaine de prix, parmi lesquels le «Grand Prix de l'Imaginaire», le «prix Tam-Tam», le «prix Sorcières», le «prix Saint Exupéry» et plusieurs prix européens : «Marsh Award» (G-B), «Crayon d'argent» (Pays-Bas), «Premio Andersen» (Italie). Le livre est actuellement en cours d'adaptation pour le cinéma.En 2007, paraît «Céleste, ma planète» dans la collection « Folio junior », ainsi qu'un premier livre-disque chez Flammarion : «Barouf à san Balajo». Un autre suivra l'année suivante pour Gallimard Jeunesse autour de l'univers des «Noces de Figaro». Les deux volumes de son roman «Vango» sont publiés par Gallimard Jeunesse en 2010 et 2011. Le livre dont l'histoire traverse la première moitié du vingtième siècle est déjà traduit dans une dizaine de langues. En 2012, «Vango» est choisi pour représenter la France pour la Liste d'honneur de l'IBBY («International Board on Books for Young people»). À l'automne 2012, paraît «Victoria» rêve ainsi qu'une préface pour la nouvelle édition du «Petit Prince» chez Gallimard Jeunesse. En février 2014, son roman «Céleste ma planète» inspire à l'Orchestre national d'Ile de France une adaptation sous forme de conte symphonique pour voix et orchestre, publié en coffret livre-CD et joué à la Salle Pleyel. En novembre 2014 paraît son roman «Le livre de Perle».Timothée de Fombelle continue à écrire pour la scène. Sa pièce «Les Enfants sauvages» a été créée par la compagnie la Petite Fabrique en 2010. Il collabore aussi avec la chorégraphe Valérie Rivière pour laquelle il a signé deux spectacles de danse : «Océan Air», et la trilogie «Chambres d'hôtel» en 2011

Page Facebook "semi officielle"

mardi 24 mai 2016

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous - Nathalie STRAGIER

Titre : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748520668
Parution : février 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur : 

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous... ... parce que pour elle, votre monde ressemble au Moyen Âge. ... parce qu'elle sera envahissante, agaçante, imprévisible. ... mais surtout, parce qu'elle détient un secret terrible. Et c'est à vous qu'elle va le confier.

Mon avis : 

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous!!!
Un avertissement qu'il ne faut pas prendre à la légère! Vous comprendrez mieux pourquoi en lisant le premier roman de Nathalie STRAGIER. En 2019, Andrea, 16 ans, vit avec son père et ses deux frères. Elle rêve de partir à la découverte de l'Europe avec son meilleur ami Mathias mais se heurte au refus de son père. C'est devant son lycée qu'elle rencontre Pénélope, une jeune fille plutôt bizarre qui lui demande son aide. En voyage scolaire avec d'autres camarades et leur professeure d'histoire, elle a perdu son groupe et semble complètement paumée. Lorsqu'elle s'en prend physiquement à des policiers venus la contrôler, Andrea l'aide à prendre la fuite et la ramène chez elle sans se douter une seule seconde des répercussions que son geste va entraîner... 

Sans trop en révéler, je peux vous dire que s'en suivront pas mal de scènes cocasses car Pénélope vient d'un futur où l'année 2019 se situe à la fin du moyen âge et elle n'en a que peu de connaissances. Les personnages principaux de ce roman sont très bien travaillés! Je retiendrai particulièrement, en plus de notre voyageuse du futur, la famille d'Andrea. Ils ne peuvent laisser le lecteur indifférent et apporte un vrai plus à l'ensemble! J'ai été plus surpris par les autres points forts de ce roman : L'intrigue bien menée qui nous fait tourner les pages avec frénésie surtout dans la deuxième moitié du roman qui m'a un peu fait penser à "Terminator"...

Il ne faut pas oublier le fil conducteur du roman, la comparaison de deux époques. Un parallèle qui se fait au compte-goutte, au gré des réflexions de Pénélope qui mine de rien pointe du doigt des problèmes de notre société. La place de la femme est d'ailleurs au centre du roman mais je vous en dirai pas plus... Un premier roman captivant, drôle et intelligent à lire pour commencer l'année en beauté! J'attends de voir ce que nous réserve Nathalie STRAGIER pour les deux prochains tomes...

Nathalie STRAGIER

Nathalie Stragier est née en 1971 et a grandi à Tourcoing, dans le Nord. À dix-neuf ans, elle intègre la Fémis à Paris, département scénario. Dès sa sortie de l’école, elle participe à l’écriture de séries télé. En 1995, elle remporte la bourse de la Fondation Hachette/Jean-Luc Lagardère « jeune scénariste télé ». Elle écrit par la suite plusieurs téléfilms. Depuis quelques années, tout en poursuivant son activité de scénariste, elle invente des histoires pour « J’aime lire » ou « Je bouquine ». Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous et Ne retournez jamais chez une fille du passé sont ses premiers romans au long cours...

Page Facebook

lundi 23 mai 2016

Chroniques des dragons de Ter - Chris D'LACEY

Titre : Chroniques des dragons de Ter - Livre 1 - La Horde
Auteur : Chris D'LACEY
Éditeur : Hachette
ISBN : 9782012205741
Parution : avril 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :


«Les ordres étaient clairs : 1'interdiction de défier les écailleux, même de loin. Il suffisait de les observer avec un peu trop d’insistance pour qu’ils se mettent à cracher du feu. Nul n’avait le droit de s’approcher de leur territoire.» Ren connaît la loi. Il connaît aussi la haine de sa tribu envers la Horde des dragons. Mais le goût de l’aventure palpite dans ses veines, et il est trop fasciné par ces majestueuses créatures pour obéir. Quelle sensation éprouve-t-on lorsqu’on passe la main sur un dos couvert d’écailles? Ou lorsqu’on chevauche une bête ailée? Abandonnant toute prudence, Ren part chercher des réponses…

Mon avis : 

Un combat de géants se déroule dans les montagnes. Deux dragons se disputent l'honneur de devenir le protecteur de la nouvelle reine et de ses deux petits à naître. Une terrible tragédie met fin au combat ; la reine a perdu la vie dans un éboulement et seule la dragonnelle semble avoir survécu. Aucune trace du dragonnet... Gabrial, jeune prétendant est accusé d'avoir causé ce grand malheur et se voit déshonoré en perdant le G qui le relie à Godith, la Mère de tous les dragons. Il devient Abrial (étant contre cette décision, je continuerai à l'appeler Gabrial :p ). Dans le même temps, suite à la mort de leur meilleur chasseur, les Homs de la tribu de Kal ruminent leur vengeance contre les écailleux et semblent prêts à tout pour les exterminer... Le jeune Ren qui a toujours été fasciné par ces reptiles volants, va se rendre sur leur territoire pour tenter de préserver la paix...

Une nouvelle série fantastique autour des légendaires cracheurs de feu :
L'auteur commence par nous expliquer brièvement l'origine des dragons sur Terre (Ter pour les écailleux) et cet épilogue est essentiel à la bonne compréhension de l'histoire.

Chris D'LACEY, met en parallèle deux sociétés qui se ressemblent par leur fonctionnement et leurs valeurs. Humains comme dragons, menés par leur guide spirituel respectif, vivent dans le respect des règles. L'auteur a humanisé les dragons et nous donne de l'empathie pour cette Horde qui semble en voie d'extinction. On découvre une espèce intelligente, socialement évoluée et plutôt respectueuse de la vie malgré sa puissance sans commune mesure avec celle des hommes. Certaines descriptions donnent une impression de pureté, de grande sagesse. On imagine sans aucune difficulté des créatures alliant force et beauté. Aucun désir de conquête, la Horde, lutte pour sa survie et celle de l'espèce.

La tribu de Kal a les mêmes préoccupations mais dans toutes communautés, il est fréquent de trouver des trouble-fêtes, des personnalités motivées par le pouvoir ou la vengeance et ce seront les pires ennemies de Ren et Gabrial dans leur première aventure. J'ai vraiment été conquis par le personnage de Ren! Son lien avec les dragons, les valeurs qui le font avancer malgré le danger. J'ai hâte d'en découvrir plus sur lui et d'ailleurs, je regrette que ce livre 1 ne soit pas plus long...

C'est un début de série plutôt prometteur et je lirai la suite avec beaucoup de plaisir mais il manque un petit quelque chose pour provoquer le coup de cœur dès le tome 1...

Chris D'LACEY

Né à Malte, Chris d'Lacey est un auteur Anglais bien connu pour ses nombreuses contributions dans le domaine des fictions pour enfants, en particulier sa nouvelle "Fly, Cherokee, Fly" hautement félicité lors de la "Carnagie Medal" de 1999. Cependant Chris est mieux connu pour sa série populaire "The last dragon chronicles", qui suit les aventures de David Rain et sa quête pour sauver la larme du dernier dragon, Gawain, et protéger l’espèce. Son livre favoris de la série est "The fire within", qu'il a, à l'origine, commencé comme une surprise pour sa femme Jay 15 ans avant qu'il soit publié. Il à vécu presque toute sa vie à Leicester en Angleterre. Chris travaille en tant que technicien chercheur à l’Université de Leicester depuis 28 ans et en 2002 à été récompensé d'un Doctorat pour sa contribution à l'univers des fictions pour enfant. Il écrit maintenant à temps complet.

Merci à Amortentia pour sa traduction ;)

Pages Web (en anglais)
Pages Facebook (en anglais)

dimanche 22 mai 2016

Les garçons ne tricotent pas (en public) - T.S. EASTON

Titre : Les garçons ne tricotent pas (en public)
Auteur : T.S. EASTON
Editeur : Nathan
ISBN : 9782092559161
Parution : mars 2016

A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

Découvrez Ben Fletcher, délinquant, menteur et… star du tricot! Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché, Ben,16 ans, doit suivre un « parcours de probation » pour jeunes délinquants et, dans ce cadre, s'inscrire… à un cours de tricot. La tuile ! Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains… bref tant que PERSONNE n’est au courant. Ce qu’il n’avait pas prévu : se découvrir une passion dévorante pour le tricot, au point de participer à des concours et de transformer sa vie… en mensonge haut en couleur, impossible à démêler! 

Mon avis :

Ben FLETCHER 17 ans, fiché comme délinquant doit suivre un programme de réinsertion sur un an : tenir un journal intime, participer à une activité manuelle et « donner en retour » à sa victime... Il a le choix entre quatre activités : mécanique (avec son père), initiation à l'informatique (il n'en a pas besoin), poterie ou tricot. Par erreur, son choix se porte sur le cours de tricot et contre toute attente il va se découvrir un talent inné et va même devenir accro à cette activité peu virile... Un peu honteux de cette révélation, Ben va tout faire pour que personne ne l'apprenne, il s'empêtre dans une série de mensonges et les situations cocasses s’enchaînent... 

Un gros coup de cœur pour ce roman désopilant avec lequel vous passerez un excellent moment! Je n'ai jamais autant ri en pleine lecture! Ben est un gentil garçon qui se cherche. Il est un peu timide et surtout très maladroit. Il nous raconte son année de réinsertion, ses déboires d'adolescent avec ses parents légèrement déjantés et ses amis assez peu recommandables, ses échanges plein de sarcasmes avec son officier de probation, et surtout le tricot, la seule activité qui lui procure un vrai moment de détente, qui met son cerveau en pause et laisse de côté ses problèmes... Une véritable passion tout simplement. Ça donnerait (presque) envie de faire du tricot mais j'obtiens les même effets avec la lecture!

Avec beaucoup d'humour, T.S. EASTON, nous offre un roman léger et facile à lire dans lequel il dénonce bien sûr les stéréotypes mais aborde aussi d'autres sujets très sérieux comme l'acceptation de soi ou encore le harcèlement scolaire. On ne peut rester insensible à ce que ressent Ben au moment où il est démasqué... Et surtout, l'auteur balaie les idées reçues : NON ! Le tricot n'est pas une activité réservée aux dames d'un certain age!!!

T.S. EASTON

T.S. EASTON vit dans le comté de Surrey, dans le sud de l'Angleterre, avec sa femme et ses trois enfants. Il a déjà publié une trentaine de livres sous différents pseudonymes : des livres sur des épidémies, des sociétés trop connectées, des pirates... Et il ne sait pas tricoter!

Site web (en anglais)
Page Facebook (en anglais)

mercredi 18 mai 2016

Les Haut-Conteurs - O. PERU & P. Mc SPARE

         9782953495409                  9782953495430                 9782919755028

                                9782919755066                 9782919755905

Titre : Les Haut-Conteurs tome 1 à 5
Éditeur : Scrinéo
A partir de 13-14 ans

Prix des Incorruptibles 2012, niveau 5e/4e
Prix Elbakin.net du Meilleur roman fantasy Jeunesse français 2011

Le mot de l'éditeur : 

Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d’Europe en quête de mystères à éclaircir, d’histoires à collecter et à raconter. Leur quotidien se nourrit de la vérité cachée derrière la rumeur, les superstitions et les légendes. Ceux qui ont la chance de les entendre s’en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d’un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d’un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne.

Mon avis : 

Résumé du premier tome :
Au XIIe siècle, en Angleterre, la caste des Haut-Conteurs est l’une des plus admirées et respectées de l’Europe. L’histoire se situe dans une petite contrée calme. Une auberge familiale ne désemplit plus depuis qu'un prestigieux chasseur d’histoires y séjourne. Tous les jours, plus de gens se pressent sur les lieux, espérant entendre une histoire du maître pourpre. Sa disparition dans la région va entraîner Roland, le fils de l’aubergiste, à l’extérieur du village. En quête d’aventures dans sa vie très banale, le jeune Roland va être servi ! Il revient de ses recherches avec un mort et la cape des Haut-Conteurs sur ses épaules. Accompagnant sa nouvelle maîtresse Mathilde dans une recherche de la vérité qui va s’avérer très dangereuse, il risque de découvrir bien plus qu’une histoire...

Avis général sur la série :
Une histoire sombre, des croqueurs de morts, un livre magique vieux comme le monde, un vampire et des Haut-Conteurs. Un mélange des genres et une originalité digne de nos deux "Haut-auteurs" : Oliver PERU et Patrick Mc SPARE!

Une série qui mêle Histoire et fantastique dont les héros manient aussi bien les armes que le verbe. J'ai été véritablement charmé par la caste des maîtres pourpres. Les personnages imaginés par les auteurs se dévoilent toujours plus au fil des tomes. Dans leur quête du livre perdu, ils ne refusent jamais une aventure qui pourrait leur donner une nouvelle histoire à conter. Amateurs d'action et de rebondissement seront servis! Un petit coup de cœur également pour les couvertures très soignées...

En conclusion une belle réussite sur le fond comme sur la forme!

Oliver PERU

Avec plus de 500 000 livres vendus, traduit dans plusieurs pays, Olivier Peru est un auteur au profil étonnant, capable d'écrire aussi bien que de dessiner, il fait partie d'une nouvelle génération de créateurs œuvrant dans plusieurs domaines. Romancier, illustrateur, scénariste et dessinateur de BD, il explore en mots et en images l'art de conter des histoires. Il signe de nombreuses séries de bandes dessinées :ZombiesLes ElfesMjöllnirOracleNosferatuAssassin,In NomineLancelot, La Guerre des Orcs, Shaman (aux éditions Soleil)... Druide, son premier roman paru aux éditions Eclipse en 2010, a été récompensé par le prix révélation de l'année 2011 aux Futuriales et le prix des lycéens aux Imaginales 2013. Il a également coécrit la série de romans fantasy jeunesse LesHaut-Conteurs (prix des Incorruptibles 2012). Son dernier roman, le livre II de la série Martyrs, est sorti en 2014. En parallèle, il travaille comme scénariste, storyboarder et designer au cinéma et à la télévision.

Site web
PageFacebook

Patrick Mc SPARE

Patrick Mc Spare (de son vrai nom Patrice Lesparre) est un écrivain et auteur BD résidant actuellement à Bayonne, dans le Sud-Ouest de la France. Après avoir été chanteur-parolier-compositeur au sein de ses deux groupes rock, animateur radio, créatif en agence de pub, il se tourne vers la BD en 1992 et entame une carrière de scénariste-dessinateur pour divers magasines et fascicules spécialisés. En 2010, son ami Oliver Peru et lui créent Les Haut-Conteursune série de romans de type médiéval-fantastique. En 2013, il créé Les Héritiers de l'Aube, une série de romans de type fantasy. Cette même année, il écrit un roman unitaire, « Comtesse Bathory », et scénarise le tome 4 de la série BD « Oracle ».

Site web
Page Facebook

lundi 16 mai 2016

Little sister - Benoît SEVERAC

Titre : Little sister
Auteur : Benoît SEVERAC
Editeur ; Syros
ISBN : 9782748520927
Parution : mars 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur : 
Du haut de ses seize ans, Lena fait preuve d’une assurance étonnante. Pourtant sa vie est loin d’être simple. Lena Rodriguez, c’était son nom avant. Sa nouvelle identité, elle ne peut la révéler à personne… Lena a convaincu ses parents de la laisser partir seule quelques jours à Cadaquès, chez son oncle et sa tante catalans. Elle ne leur a pas tout dit. Là-bas, elle a rendez-vous avec Ivan, son grand frère que personne n’a vu depuis quatre ans… depuis qu’il est parti, sans explication, faire le djihad en Syrie.


Mon avis :


La première partie, racontée par Léna est centrée sur ses émotions contradictoires. Sa famille et elle ont souffert mais Léna continue à espérer que son frère ait été forcé, qu'il ait subi des pressions pour faire toutes ces horreurs. En route pour le rendez-vous, la little sister est partagée entre un amour inconditionnel et des doutes bien légitimes... Les retrouvailles marquent le début de la deuxième partie. Trois narrateurs se succèdent alors que la tension n'en finit plus de monter. A partir de là lecteurs, vous ne lâcherez plus ce livre avant de l'avoir terminé!


Un livre étonnant! D'abord par le sujet que l'on ne s'attend pas forcément à trouver dans un roman sur une table de littérature Ado et aussi par la tournure que prennent les événements dans la deuxième partie. Benoît SEVERAC nous fait prendre conscience de l'horreur vécue par les familles, le regard des autres, de ceux qui étaient des amis, des collègues de travail. On espère comme la little sister que tout n'est qu'un malentendu et on comprend que malgré une certaine crainte de la vérité, elle ait un véritable besoin de croire à une manipulation, de rester dans l'espoir que son frère lui revienne comme avant... 
Comme Léna, je m'attendais à des retrouvailles pleine d'émotion, aux explications d'un frère ravagé par la culpabilité au lieu de quoi on bascule avec elle dans l'horreur. Une autre face du djihadisme nous est jetée en pleine figure. Le changement de point de vue dans la seconde partie du livre est très bien pensé. Théo qui avance par amour puis Joan par conviction. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé sa réflexion sur le "nouveau terrorisme".
Benoît SEVERAC nous démontre encore une fois son talent, il évoque le djihadisme et l’embrigadement de façon très factuelle, sans jugement mais aussi sans tabou. L'auteur ne cherche pas à expliquer, il ne rentre dans aucun débat et c'est pour moi un des plus grands atouts de ce livre! 

Un vrai coup de cœur vivement conseillé aux plus grand nombre!

Benoît SEVERAC

Benoît Séverac est auteur de romans et de nouvelles en littérature noire et policière adulte et jeunesse. Il est originaire du Sud-Ouest. Il vit à Toulouse qu’il utilise souvent comme toile de fond pour ses fictions. Ses romans ont remporté de nombreux prix. Ils font la part belle à un réalisme psychologique et une observation fine et sensible du genre humain. Son premier roman,"Les Chevelues" (Ed. tme) -Grand Prix de la ville de Toulouse 2008- a été traduit aux USA. Il sera suivi de "Rendez-vous au 10 avril", primé lui aussi et programmé au Marathon des mots 2010. Plus récemment, Benoît Séverac a produit un Poulpe aux éditions Baleine. Ses ouvrages publiés aux éditions Syros, à l'intention des plus jeunes, récoltent de nombreuses distinctions. C'est le cas de "Silence" (2011), "Le garçon de l'intérieur" (2013) et "L'Homme-qui-dessine" (2014) qui remporte un franc succès en librairie et auprès de la critique. Son actualité en 2016 est riche et variée avec la sortie de trois romans chez trois auteurs différents : un polar noir adulte, "Le Chien arabe" (La Manufacture de Livres), un roman noir pour adolescents, "Little Sister" (Syros), et une novella (roman court) policière adulte, "On peut pas faire ça à Guy Novès"(In8).

Site web

Page Facebook