mardi 30 mai 2017

Les Sorcières du clan du Nord : Le Sortilège de minuit - Irena BRIGNULL

Titre : Les Sorcières du clan du Nord : Le Sortilège de minuit
Auteur : Irena BRIGNULL
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782070588169
Parution : avril 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante. Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente. L'innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. Leurs chemins n'auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Leo achèvera de bouleverser leurs destinées. Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité?

Mon avis :

D'après une prophétie, la prochaine reine des sorcières sera la fille d'une des sœurs Hawkweed. Crécerelle, l’aînée et la plus douée, est certaine que l'élue sera sa fille mais pour mettre toutes les chances de son côté, elle use et abuse de ses pouvoirs pour que sa sœur Charlock n'ait que des fils jusqu'au jour où elle tombe enceinte avant qu'elle n'ait pu intervenir. C'est à l'aide d'un puissant sortilège qu'elle décide de résoudre le problème. Au moment de l'accouchement, sa nièce est échangée avec un bébé né au même moment à l'autre bout du pays. Sa rivale écartée, Crécerelle n'a plus qu'à préparer sa fille à devenir la future reine. C'était sans compter, quelques années plus tard, sur la rencontre de ces deux jeunes filles aux destins bouleversés par la magie...

Complètement charmé, enchanté, envoûté et même ensorcelé par ce premier roman d'Irena BRIGNULL!!! 💗💗💗💗💗 D'abord il y a les personnages principaux, Poppy, Clarée et Leo qui forment un triangle amoureux, et puis il y a les personnages secondaires, surtout les sorcières du clan du nord avec Charlock, la véritable mère de Poppy, et Crécerelle, sa tante et aussi la plus puissante de la confrérie, avide de pouvoir et prête à tout pour que sa fille, Surelle, devienne la prochaine reine des sorcières. Cette cousine, assez détestable avec la jeune Clarée aimerait d'ailleurs elle aussi faire partie de ce triangle amoureux. C'est un personnage assez complexe qui a d'autres aspirations que celles de sa mère mais n'a pas la force de lui tenir tête tant elle peut être féroce avec ses opposants.

Poppy et Clarée ne sont pas où elles devraient être, la première est rejetée par sa mère qui ne reconnaît pas en elle son enfant et est une déception pour son père contraint de la changer d'établissements scolaires suite à des événements inexpliqués. Elle est perdue dans une vie qui ne semble pas faite pour elle. Clarée n'est pas en reste au sein de la confrérie. Tellement différente de ses sœurs sorcières, elle aime prendre soin de son apparence quand les autres préfèrent parfaire leurs talents magiques dont elle semble dépourvue. Ce duo de base est très bien construit et attachant alors que de nombreux mystères entourent encore Leo et Charlock à la fin de ce premier tome...

Après un début plutôt mignon et enfantin, le récit s'assombrit radicalement avec l'usage de magie noire et la menace d'un autre clan de sorcières qui rejettent la prophétie. Il n'est pas question que de magie malgré l'apprentissage en autodidacte de Poppy. L'auteure évoque aussi les choix que nous sommes amenés à faire dans la vie et notamment à l'adolescence, la maltraitance, la solitude ou encore l'amour et l'amitié. La destinée est aussi au cœur de ce récit, qu'elle soit choisie ou imposée, désirée ou rejetée. Rien n'est simple ou tout beau, tout rose surtout pour Poppy qui reste dans le questionnement. Une prophétie, de la magie, des trahisons et des coups bas, une guerre entre clans, plongez sans attendre dans ce récit envoûtant!!!

Irena BRIGNULL

Irena BRIGNULL, diplômée en littérature de l'université d'Oxford, est une scénariste à succès : depuis son travail sur "Les Boxtrolls", elle a écrit l'adaptation du Petit Prince réalisée par Mark OSBORNE. Avant cela, Irena a été chargée du développement scénaristique à la BBC et chez Dogstar Films, où elle a supervisé le scénario de "Shakespeare in love", "Capitaine Corelli" et "Bravo Two Zero", entre autres. Elle vit aujourd’hui à Londres avec sa famille. Les Sorcières du clan de Nord est son premier roman. (source Gallimard Jeunesse)

Site web (en anglais)

samedi 27 mai 2017

Magisterium – Livre 1 : L'épreuve de Fer - Holly BLACK & Cassandre CLARE

Titre : Magisterium – Livre 1 : L'épreuve de Fer
Éditeur : Pocket Jeunesse
ISBN : 9782266237079
Parution : avril 2015
A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

La nouvelle série d’Holly Blake et Cassandra Clare! Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. À ses pieds, gravée dans la glace, une inscription de la main de sa mère : «TUEZ CET ENFANT».
Douze ans plus tard… Callum Hunt est devenu un garçon comme les autres. Ou presque. Car il a tout fait pour ignorer la magie qu’il portait en lui. Mais à présent Cal est rattrapé par un don qu’il n’arrive pas à maîtriser, et il doit intégrer le Magisterium. Un endroit fabuleux et terrifiant, où il va découvrir les secrets obscurs de son passé. L’Épreuve de Fer commence à peine. Le plus grand défi reste à venir…

Mon avis :

Callum a grandi avec pour seule compagnie, Alaister, son père. Depuis la mort de sa femme dans une guerre qui a vu périr de nombreux mages, Alaister a renoncer à la magie et à ce monde qu'il rend responsable de cette perte. Lorsqu'à douze ans, Cal est convoqué pour l'examen d'entrée au Magisterium, l'école des mages, son père lui demande de tout faire pour rater les épreuves. Vu la manière dont il lui a décrit cette école et les différents maîtres qui y enseignent, ce n'est pas l'envie d'être reçu qui l'étouffe. Mais contre toutes attentes (enfin pour lui car on se doute bien qu'il va y aller 😜) que Maître Rufus, un éminent mage, le choisit comme disciple avec deux autres postulants...

C'est à la lecture du troisième tome que je me suis rendu compte que je ne vous avais pas encore parler de cette série. Sacrilège (surtout après le coup de théâtre du livre 3)! Trois amis, une école de magie, un méchant en quête d'immortalité etc. Ça vous parle certainement et il est sûr que les auteures ont été un peu inspirées par d'autres œuvres littéraires mais elles y ont ajouté tout un tas de choses qui en font une histoire très différente et plutôt agréable à lire. Elles nous offrent un page turner efficace et je regrette même que les tomes soient de plus en plus courts... 

Revenons en à nos trois amis, Tamara, Aaron et Cal. La fille du trio est une "fille de" qui a malgré cela beaucoup de personnalité et aussi une grande force de caractère. Aaron, le beau gosse du groupe, est aussi le plus mystérieux et le seul apprenti de sa génération a pouvoir contrôler la magie du chaos... Leur amitié est au cœur du récit et de l'évolution du jeune Callum plutôt habitué aux railleries à cause de son handicap. Il est franchement taciturne, et anticipe toutes attaques par une agressivité verbale et beaucoup de cynisme. La présence de Tamara et Aaron va progressivement le métamorphoser, l'aider à mûrir et à s'ouvrir aux autres. Un trio agréable à suivre et qui nous réserve pas mal de surprises pour la suite... 

Aux côtés des magies liées aux quatre éléments, il y a la magie du chaos, la plus effrayante mais aussi la seule capable de contrer "l'Ennemi de la mort" et ses porteurs de Chaos. L'univers est assez sombre, le danger semble peser en permanence et il est difficile de se sentir en sécurité dans une école souterraine qui renferme de puissants esprits malfaisants. Les leçons de maître Rufus nous aident à appréhender cet univers et sont un vrai plus pour ce tome introductif qui se termine par une bonne dose d'actions et de révélations, pleines de promesses pour la suite de cette série fantastique. 

Holly BLACK

Holly Black est née en 1971 dans le New Jersey. Dès son plus jeune âge, elle s’est intéressée aux histoires de fantômes et de fées… Elle commence par écrire des poésies, mais très vite elle rencontre l’illustrateur Tony DiTerlizzi et se lance dans le roman fantastique. (source PKJ)


Cassandra CLARE

Auteure fantasy, Judith Rumlet, connue sous son nom de plume comme Cassandra Clare, est née de parents américains à Téhéran. Son père est professeur dans une école de commerce et auteur, son grand père maternel était le producteur de films Max Rosenberg. Enfant, Judith Rumelt a beaucoup voyagé, notamment en Suisse, en Angleterre et en France. Elle retourne à Los Angeles pour ses années de lycée. Journaliste, elle passe son temps entre New York et la Californie, où elle travaille pour plusieurs magazines dont The Hollywood Reporter. (source Babelio)

Page Facebook (en anglais)

lundi 22 mai 2017

Power Club : Ondes de choc - Alain GAGNOL

Titre : Power Club : Ondes de choc
Auteur : Alain GAGNOL
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748523836
Parution : mai 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Être un simple pion qui fait le buzz dans les médias? Neutraliser les criminels même s’il en coûte la vie à de nombreux civils? Se laisser manipuler, tout comme l’opinion publique, par les politiciens? Très peu pour Anna qui va payer cher son intégrité. Autrefois adulée, aujourd’hui détestée, elle seule peut prouver au monde entier ce qu’est une vraie super-héroïne.

Mon avis :

Vous! Non, pas vous! Vous, qui n'avez pas encore lu l'excellent premier tome, passez votre chemin et propulsez-vous vers la librairie, bibliothèque ou médiathèque la plus proche pour y remédier!

Bon maintenant que nous sommes entre nous, plus de risque de spoiler. 😉Souvenez-vous, Anna a mis une pagaille monstre au Power Club© avant d'en être renvoyée avec obligation contractuelle de restituer ses boosters. C'était sans compter leur affection surdimensionnée (ou tout autres raisons non déterminées pour le moment) qui a permis leur retour. Plusieurs problèmes se posent donc en ce début de deuxième épisode. Qu'adviendra-t-il d'Anna après 25 ans s'il est impossible de lui retirer cette technologie censée entraîner sa mort dans d'atroces souffrances? Comment cacher au monde et surtout à la nouvelle directrice du Power Club© la détention absolument illégale d'une technologie qui ne lui appartient pas?

A nouveau un Super-coup de cœur!!! 500 nouvelles pages dévorées sans indigestion pour une suite qui réussit à surpasser le premier tome. Les scandales autour des super-héros se succèdent et c'est l'avenir même du Power Club qui est menacé par un homme politique galvanisé par l'opinion publique de plus en plus défavorable à la toute puissance des membres du club. Plus que jamais se posent des questions sur leur invulnérabilité, la responsabilité que devrait leur inspirer leurs pouvoirs et la place qui devrait être la leur. Au cœur de ce chaos, Anna va devoir faire un choix... 

La tournure politico-judiciaire proposée par l'auteur lui permet d'accentuer l'évolution d'Anna qui gagne énormément en maturité dans ce tome. Alain GAGNOL met aussi en avant ses relations avec sa famille, et sa meilleure amie Lisa, dans l'adversité. Et j'ai adoré retrouvé ces merveilleux boosters. Leur amour inconditionnel pour celle qu'ils déifient et louangent sans arrêt. 💖 En attendant la suite et fin, je vais essayer de me remettre du booster blues et continuer à spéculer sur l'issue de cette Super-trilogie...

samedi 20 mai 2017

Le Projet Starpoint - Tome 1 : La fille aux cheveux rouge - Marie-Lorna VACONSIN

Titre : Le Projet Starpoint - Tome 1
Éditeur : La belle colère
ISBN : 9782843378447
Parution : mars 2017
A partir de 15 ans et +++

Le mot de l'éditeur :

Pythagore Luchon a 15 ans. Il habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s’apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l’occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ. Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu’il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l’hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d’une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée. Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s’est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d’autant plus intrigante que les deux filles n’ont rien en commun. Louise est une geek passionnée de sciences et d’ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d’un autre genre : elle a les cheveux rouges, s’habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n’apprécie pas le comportement. À son contact, Louise s’isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l’irrite autant qu’elle l’attire, jusqu’à ce qu’elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu’elle appelle l’« angle mort » des miroirs. Pyth la suit sans se douter qu’il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

Mon avis :

Ça c'est du résumé éditeur! La Belle Colère, une maison d'édition que je n'avais pas le plaisir de connaître et je serais très certainement passé à côté de ce roman sans les précieux conseils de ma libraire que je remercie. Pendant ma lecture, j'ai pourtant eu du mal à me faire une idée précise de ce que j'en pensais... D'abord intrigué durant les cent premières pages, j'ai ensuite été happé par le rythme et les nombreuses questions posées par les liens entre ces deux mondes. C'est un univers parallèle complexe que nous propose Marie-Lorna VACONSIN et il faut parfois s'accrocher fermement pour ne pas perdre le fil. Il vaut mieux conseiller ce titre à de bons lecteurs! 😊

J'ai évoqué ce monde complexe que l'auteure nous dévoile plutôt bien à l'aide d'une carte et de nombreux détails descriptifs et culturels. Les différences avec notre monde sont renforcées par ce malaise ressenti après chaque passage et atténué par ces concentrés d'oranges bleues... Bien sur il y a aussi la belle Foresta Erivan, une fille forte, énigmatique et intelligente. Sa présence, nous aide, comme Pyth, à saisir les particularités de son monde. "La bataille de l'Empoing" est une des scènes remarquables du récit et là encore je suis sûr que nous ne sommes pas au bout de nos surprises... 

L'idée est originale et elle semble très réfléchie dans son élaboration. Preuve en est l'écriture très visuelle qui fait que je n'ai eu aucun mal à traverser les "angles morts" pour m’immerger dans le monde proposé. J'ai d'avantage été intrigué par l'aspect scientifique lié au père de Pythagore qui conserve encore beaucoup de mystères. Je suis certain que ce point sera bien plus développé par la suite. Un roman qui se termine avec une tonne de questions laissées sans réponse pour autant de promesses à tenir dans les deux prochains tomes... Laissez-vous tenter, vous ne devriez pas le regretter! 😉

Marie-Lorna VACONSIN

Marie-Lorna Vaconsin est comédienne. Cette ancienne élève du cours Simon a notamment joué dans La Fête des voisins, La Fille du 14 Juillet... Restauratrice, elle tient avec sa soeur Florence deux charmants bistrots, un italien (La Bocca della Verita) et un japonais (Blueberry), en plein coeur du VIe arrondissement parisien. Elle est l'auteur de "Le monde des possibles" et "Le projet Starpoint". (Source Babelio)

mardi 16 mai 2017

Un an déjà...


Il y a un an jour pour jour naissait l’Éternel Ado.

A l'occasion de ce premier anniversaire, moment unique en son genre, je teste un petit relooking du blog et je ne m'arrête pas là puisque j'ai décidé de tout vous révéler! Un bilan archi-complet, avec mon quotidien, les infos les plus croustillantes et tous les Top même ceux qui n'intéressent personne!!! Vous êtes prêts? 


Qu'est ce que j'ai fait pendant ces 366 derniers jours?
Au départ de Cadaqués, c'est le monde entier et même plus que j'ai traversé. Entre deux séances de tricot sous le déluge, j'ai été occupé à, combattre des Trolls, des vampires, des zombies, des goules ou encore "les Invisibles", éviter la fin du monde, rencontrer des amis imaginaires et des enfants particuliers, manifester, voyager dans le temps et dans l'espace grâce aux failles océaniques ou avec un sèche-cheveux, intégrer le club des mauvais jours, naviguer avec un gorille, vivre le "booster blues" après mon éviction du "Power Clubⓒ", rencontrer le psychopathe d'Ithaca, découvrir Tellucidar, le Nether et le monde de la douceur, aider un dieu mythique à réintégrer l'Olympe... Bref une année plutôt normale! 😄

Tout ceci, je l'ai partagé avec vous toutes et tous qui me suivez. J'ai renoué avec les plaisirs du conseil et du partage du métier de libraire. Avec 114 chroniques pour 94 auteurs et 28 éditeurs, c'est en moyenne, deux chroniques par semaine pour mille vues par mois. Merci!!! Vous trouverez beaucoup de coups de cœur dans le lot pour la simple et bonne raison que j'ai la chance de pouvoir choisir la plupart de mes lectures et qu'à priori je fais souvent le bon choix! 😎 Je relève régulièrement des titres plébiscités par d'autres blogueurs et disons que ça aide un peu aussi! 😉


Que serait un bilan sans Top five? 
Top 5 des pages les plus vues :


Top 5 des vues par pays :

Étonnamment, la France décroche la première place... 😜
Etats Unis
Belgique
Irlande
Portugal

Et le Top 5 le plus intéressant... Les pages vues par système d'exploitation : 😄

Windows
Android
Linux
Macintosh
iPhone


En cette première année, six d'entre vous ont remporté un livre mis en jeu lors des quatre jeux-concours organisés. La page Facebook est proche des deux-cents mentions "J'aime la page" et il se pourrait bien qu'un nouveau jeu-concours vienne célébrer ce joli chiffre tout rond... 🎁🎁🎁


En ce jour anniversaire, je veux vous remercier pour votre soutien et votre fidélité. Vos commentaires et partages. Si je devais faire un vœu en soufflant ma bougie, ce serait de pouvoir continuer encore longtemps à partager mes lectures avec toujours plus de monde. 💗 Pour ce faire, il va falloir que je m'impose une PAL qui ne dépassera pas les 15 livres. Bon ça risque de faire grimper ma Wishlist mais rien ne se perd, rien ne se crée... Vous connaissez la suite!  Et surtout, une PAC (pile à chroniquer) qui ne dépasse pas euh... je vais dire cinq livres pour le moment! 😜

Sur ces belles résolution, je suis reparti pour une nouvelle année pleine de lectures et de surprises! 😉

lundi 15 mai 2017

Le Jardin des Épitaphes - Tome 2 : Aimez-moi - Taï-Marc LE THANH

Titre : Le Jardin des Épitaphes – Tome 2
Éditeur : Didier Jeunesse
ISBN : 9782278085590
Parution : avril 2017
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur :

Suite et fin de ce dyptique post-apocalyptique à nul autre pareil! Détonnant! Le road trip continue sur le sol américain. Hypoténuse, héros protecteur et attachant, va sans s’en douter entraîner son frère et sa sœur dans un piège fatal. Une histoire à la Mad Max écrit par un auteur qui confirme son talent et qui renouvelle profondément le genre en mêlant tendresse, action et sens de la parodie.

Mon avis :

L'histoire se poursuit aux Etats-Unis et Taï-Marc LE THANH éclaire les zones d'ombres autour d'Hypoténuse. Ce grand frère protecteur, prêt à tout pour respecter sa promesse de ramener Poisson-Pilote et Double-Peine à leurs parents. Le danger ne l'effraie pas tant qu'il sauvegarde l'innocence de son frère et de sa sœur. Seule la crainte de ce qu'il pourrait découvrir sur son passé le paralyse... Dans la joie et la bonne humeur, et toujours en musique, découvrez la suite et fin du Jardin des Épitaphes...

Le continent américain n'a pas échappé au chaos et le voyage ne sera pas de tout repos! En passant par Chicago, ville de truands par excellence, ils traverseront tout le pays jusqu'à San Francisco.  En bravant des dangers toujours plus nombreux et mortels, "Celui qui est resté debout" cherche aussi à retrouver la mémoire et avec elle, son lien avec l'aberration lâchée sur le monde. La vérité lui viendra peut-être de Mahalia Jones, celle qui semble le connaître et dont il ne garde aucun souvenir, celle qui les suit sans arrêt et semble toujours avoir un coup d'avance... 

Et quelles révélations! L'auteur a confirmé quelques une de mes certitudes en même temps qu'il en a dynamité d'autres. Toujours à un rythme effréné, action, hémoglobine, humour, et tendresse se mêlent dans un mélange explosif qui fait son effet! Une seule et unique déception... J'EN VOULAIS ENCORE!!! Coup de cœur largement confirmé pour cette série et les trois vagabonds que j'ai quitté avec énormément de regret mais aussi avec l'espoir de les retrouver... Taï-Marc LE THANHs'il vous prenait l'envie de repartir sur les routes du Jardin des Épitaphes, je vous suivrais sans hésiter!!!


Saurez-vous reconnaître les modèles qui illustrent les personnages secondaires? Retrouvez les tous avec d'autres contenus (musique, bande annonce...) sur le site de la série : 
http://www.lejardindesepitaphes.com/

jeudi 11 mai 2017

Les Puissants - Tome 1 : Les esclaves - Vic JAMES

Titre : Les Puissants
Auteur : Vic JAMES
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092570388
Parution : mai 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Mon avis :

"Les Puissants", c'est d'abord une couverture sublime! Découverte après ma lecture, je la trouve très réussie. Ce portail doré, sur un fond noir, mystérieux. Les deux oiseaux, l'un prédateur, l'autre proie soumise, qui ne cherche pas à s'enfuir. C'est aussi un peu de ça "Les Puissants", l'acceptation d'une réalité qui nous dépasse, que l'on subit en attendant que ça passe...

L'histoire est juste GÉNIALE, tellement originale!!! Dans une Angleterre industrialisée, les Égaux règnent comme une aristocratie toute puissante. La plupart sont Doués, c'est à dire qu'ils possèdent le Don, un pouvoir sur l'esprit et la matière. Après le régicide, ils ont mis en place les jours d'esclavage. Dix années sans aucun droit, sans identité citoyenne, dix années à serrer les dents en souhaitant qu'elles soient courtes... Seul le choix du moment est possible... A travers cette famille, Vic JAMES nous propose deux cadres, celui très dur de la ville industrielle de Millmoor tel un camp de prisonniers et celui, plus somptueux mais pas moins dangereux de Kynestone, le domaine des Jardine, famille puissante d’Égaux.

Quand Silyen, le dernier des fils Jardine complote pour proposer une résolution mettant fin à l'esclavage, c'est tout l'équilibre de cette société qui est menacé... Les humanistes rejettent l'utilisation du Don sur les roturiers et réclament l'abolition immédiate des jours d'esclavage quand les autres mettent en avant la supériorité de naissance que leur confère le Don. Sur fond de manœuvres politiciennes et de soulèvement citoyen, nous découvrons les personnages principaux en même temps que l'intrigue se met en place et que l'Histoire de ce monde alternatif se dévoile. Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Descriptions, actions et révélations sont savamment dosées pour nous tenir en haleine du début à la fin. 

L'auteure a aussi le talent de nous proposer des personnages qui ne nous laissent pas indifférents. Quand certains sont d’emblée détestables ou attachants, d'autres nous laissent perplexes et viennent ajouter des questions à l'intrigue avec cette impression permanente que quelqu'un tire les ficelles dans l'ombre... Et puis cette chute, terrible, qui nous laisse sur notre faim... VITE LA SUITE!!!

Vic JAMES

Avant de se consacrer à l'écriture, Vic James a d'abord travaillé comme journaliste, produisant et dirigeant des programmes d'investigation pour la télévision britannique. "Les Puissants" est sa première série ; elle a connu un immense succès sur Internet avant d'être publiée. Cette grande voyageuse, qui a vécu à Rome et à Tokyo, est désormais installée à Londres. (source Nathan)

mardi 9 mai 2017

Feu couleur #1 - Jenny VALENTINE

Titre : Feu couleur #1
Auteur : Jenny VALENTINE
Éditeur : L'école des loisirs
ISBN : 9782211227858
Parution : février 2017
A partir de 12 ans

Le mot de l'éditeur :

Tout brûle autour d’Iris. Ernest, son père, qu’elle a très peu connu, est sur le point de mourir. Avant de s’éteindre, il aimerait partager avec elle sa passion de la peinture et lui faire découvrir sa magnifique collection. Les plus grands noms de la peinture y figurent : Miró, Chagall, Picasso, Modigliani… Et sa dernière acquisition : Feu Couleur #1, d’Yves Klein. Mais la mère d’Iris, avide et à court d’argent, n’entend pas laisser échapper une telle aubaine. À ses yeux, les tableaux ne sont rien d’autre que les sommes fabuleuses qu’ils représentent. Et elle est prête à tout pour faire main basse sur l’héritage. Dans cette situation, Iris aurait tellement besoin de compter sur quelqu’un. Mais Thurston, son meilleur ami, a disparu du jour au lendemain, comme un feu follet. Alors, que va faire Iris maintenant que tout brûle ?

Mon avis :

Merci à L'école des loisirs et à Babelio pour leur confiance!


Iris a grandi loin de son père avec sa mère et son nouveau compagnon. C'est criblés de dettes qu'avec Hannah et Lowell ils rentrent des Etats-Unis après de longues années d'absence. Un déménagement précipité pour échapper aux créanciers mais aussi pour renflouer les caisses. Sitôt installée, Hannah contacte Ernest, le père d'Iris, dans le but de lui soutirer de l'argent. Au crépuscule de sa vie, il demande à voir sa fille une dernière fois. Sa mère accepte dans le but d'être généreusement rétribuée car Ernest est un homme très riche qui possède une collection de peintures inestimables...

Très touché par ce texte de Jenny VALENTINE... Iris est une adolescente complexe élevée par une mère vénale, nombriliste et dénuée d'affection. Elle entretient une relation particulière avec le feu qui a sur elle un effet apaisant. C'est aussi le jour de son premier feu qu'elle a rencontré son meilleur ami Thurston, le seul qui semble la comprendre. Au départ, revoir son père relève du chemin de croix dans sa tête. Lui qui a toujours été dépeint comme l'égoïste ayant tiré un trait sur elle. Pour quelle raison souhaite-t-il la voir? Etre en paix avec sa conscience avant de partir? Ces quelques jours, passés en sa compagnie, vont se transformer en véritable cadeau. Un moment, finalement trop court, qui lui permettra de renouer avec ce père inconnu et l'histoire de ses parents, de son enfance...

Ce roman est un peu court pour la complexité des personnages mais l'émotion dégagée par l'écriture est très forte. Un style qui nous fait prendre conscience de la fragilité et de la valeur de leurs échanges, de l'immédiateté de  chaque instant qui pourrait être le dernier... Une adolescente perturbée élevée par des adultes exécrables, un ami absent, un père retrouvé et autour d'eux, des œuvres d'art exceptionnelles. J'ai passé un bon moment et particulièrement apprécié la fin...


Peinture feu couleur sans titre (FC 1), Yves KLEIN, 1962, 141 x 300 cm

Jenny VALENTINE

Pour rien au monde, Jenny Valentine ne renoncerait à l’une de ses activités. Le jour, elle vend des produits bio dans le magasin d’alimentation qu’elle vient d’ouvrir dans une bourgade du Pays de Galles. Le soir, une fois ses enfants couchés, cette jeune auteur, épouse du musicien Alex Valentine, écrit des romans. Et cela lui réussit plutôt bien. Son premier livre, Ma rencontre avec Violet Park, s’est vu décerner en 2007 le Guardian Children’s Fiction Price. (source L'école des loisirs)

vendredi 5 mai 2017

Diabolic - S. J. KINCAID

Titre : Diabolic
Auteur : S. J. KINCAID
Éditeur : Bayard Jeunesse
ISBN : 9782747067515
Parution : mai 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

« Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature. Pourtant, lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne. »
Un Diabolic n’est pas humain.
Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne.
Un Diabolic n’existe que pour protéger son maître.
Quitte à donner sa vie.
Quitte à en prendre d’autres.

Mon avis :

Un grand merci aux éditions Bayard et à Babelio pour leur confiance!

Dans une galaxie impériale, le sénateur von Empyrée, soupçonné d'avoir des idées contraires au pouvoir en place, défie l'autorité en cachant la Diabolic de sa fille Sidonia. Ces créatures mi-humaines, mi-machines, ont été déclarées dangereuses par l'empereur qui a ordonné leur destruction immédiate à l'exception des trois à son service. Pour une obscure raison, il convoque Sidonia au Chrysanthème, siège du pouvoir. Se pourrait-il qu'il soit au courant, qu'il ait des preuves des activités illégales du sénateur? Le risque qu'il s'agisse de représailles est grand et la seule solution pour protéger Sidonia est d'envoyer Némésis, sa Diabolic, se faire passer pour elle. Némésis devra jouer son rôle sans se faire démasquer. Il en va de la survie de sa protégée qui serait accusée de haute trahison et exécutée...

Séduit par l'idée de base, je l'ai aussi été par les personnages principaux. A travers les yeux de Némésis, S. J. KINCAID nous place au cœur du pouvoir, où les responsables politiques se réunissent autour de l'empereur dans une oisiveté excessive. Un empereur à la romaine qui ne regarde pas à la dépense pour proposer des jeux et toutes sortes de distractions chimiques pour garder ses sujets sous contrôle. Devant un tyran qui ne recule devant aucune violence pour détruire dans l’œuf, toutes envies de rébellion, une mère au regard acéré et un héritier anti-conformiste à l'extrême, Némésis devra user d'intelligence pour cacher sa nature à la famille impériale et à ses courtisans.

Ce space opéra nous plonge dans une galaxie vieillissante, piégée dans le temps par la disparition et l'interdiction de la recherche scientifique. L'histoire est portée par des personnages à l'intelligence remarquable qui nous surprennent jusqu'à la dernière page. Coup de cœur pour ce roman original, à l'intrigue forte et aux personnages très bien construits. Étonné par un «to be continued» assez inattendu et donc très curieux de voir ce que nous proposera l'auteure dans un deuxième tome... 

S.J. KINCAID

S.J. Kincaid est déjà bien connue des lecteurs aux Etats-Unis où elle a publié une trilogie à succès. Diabolic est son premier roman traduit en français. (source Bayard)

mardi 2 mai 2017

Bye bye Bollywood - Hélène COUTURIER

Titre : Bye bye Bollywood
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748523799
Parution : avril 2017
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Quand ma mère nous a annoncé qu’on partait en vacances en Inde, ma sœur s’est direct imaginée en mode «Bollywood», façon princesse indienne. Plus mesurée, j'ai pensé que j'avais la meilleure maman du monde, ce qui n’arrive pas souvent. Puis j’ai compris qu'elle nous emmenait dans un ashram. Traduction : délire yoga-méditation, riz complet et partage des tâches ménagères! Ça m’a anéantie. Et encore, j’ignorais qu’une fois là-bas, il n’y aurait pas de réseau et que le seul jeune de mon âge, Jésus, serait un matheux sans pitié. Mais…… Comme le dit le proverbe indien : «Tant qu’il y a de l’amour, tout est possible»!

Mon avis :

Derrière un ton très humoristique et décalé sur ce séjour à l'ashram loin de la 4G, Hélène COUTURIER nous laisse découvrir, à travers les yeux très occidentaux de Nina et Garance, la condition des femmes et des filles en Inde. Je dis bien "filles" car ce sont des jeunes filles qui sont mariées de force aux meilleurs partis (souvent beaucoup plus vieux). Malgré des lois protégeant les enfants de ce genre de pratiques, les milieux plus ruraux restent dans les vieilles traditions où la Femme n'a pas la meilleure place. Et là, l'auteure met en avant le combat de Sampat PAL DEVÎ, une militante indienne qui se bat  avec force et détermination pour les droits des femmes. Une source d'inspiration pour les deux sœurs, témoins d'une alliance forcée près de l'ashram...

J'ai aussi beaucoup aimé les relations familiales entretenues par l'héroïne avec sa mère et surtout sa petite sœur. Tous les membres d'une fratrie se reconnaîtront dans cet "amour vache" très fraternel. Cette affection profonde cachée par des querelles permanentes. Entre une mère célibataire qui suit la mode en matière de spiritualité, et une petite sœur très... "petite sœur", Nina se sent incomprise et manque de liberté. Elle va vivre une expérience inoubliable qui l'aidera sans doute à relativiser son quotidien d'adolescente et de grande sœur...

Un texte, drôle et intelligent, qui fait voyager et réfléchir sur la culture et les traditions du deuxième pays le plus peuplé du monde. 

Hélène COUTURIER

Hélène Couturier collabore en tant que journaliste pigiste à un grand nombre de publications. En 1996 son premier roman, Fils de femme, est publié par les éditions Rivages/Noir et salué par la critique. Suivent Sarah chez le même éditeur puis L’Homme à la peau foncée chez Joëlle Losfeld. En 2011, elle publie Tu l’aimais quand tu m’as fait? aux Presses de la Cité qui sera adapté par Jérôme Cornuau pour France Télévisions. En 2012 elle réalise sa première fiction cinématographique, Migraines, comédie corse qui remporte de nombreux prix. Son prochain roman, Il était combien de fois, paraîtra le 18 janvier 2017 aux éditions Le Dilettante. (source Syros)