dimanche 26 juin 2016

Les effets du hasard - Marie LEYMARIE

Titre : Les effets du hasard
Auteur : Marie Leymarie
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748520941
Parution : avril 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Maïa a les yeux noisette, les cheveux châtains, un petit nez légèrement retroussé et un QI de 117. Elle correspond en tout point aux critères choisis par ses parents sur catalogue, quinze ans plus tôt. Un soir, elle est abordée par Anthony, un garçon aux yeux verts. Maïa accepte de prendre un verre avec lui, bien qu’il lui semble beaucoup trop intelligent pour elle. Et dans sa tête tourne en boucle l'avertissement de sa prof de biologie : « Si vous tombez amoureux, ne vous affolez pas... ça fait partie des maladies bénignes de l'adolescence. Quelques comprimés de Deluvio 300, et c’est réglé. »

Mon avis :

Ce roman nous plonge dans une société où l'amour est considéré comme une maladie qui vous ronge, vous esquinte et vous fait perdre la raison jusqu'à, dans les cas les plus sévères, vous faire commettre l'irréparable. Le pic du danger est atteint à l'adolescence et la surveillance psychologique est renforcée dans les lycées (comportements, contenus des devoirs...) Au moindre signe d'attachement amoureux, une seule solution : une cure de Deluvio 300 pour vaincre la maladie! Quand Maïa, 15 ans, rencontre Anthony, elle refuse de croire à une infection incontrôlable. Dans le même temps, elle découvre aussi que ses parents ont reçu un catalogue de bébés et se met en tête qu'elle n'est qu'une commande ratée qu'ils cherchent à remplacer puisqu'ils se sont lancés dans l'acquisition d'un nouvel enfant avec un QI plus élevé que le sien...

L'eugénisme est un sujet bien connu des dystopies que ce soit dans les livres ou dans les films. Le plus de ce roman c'est la relation aux sentiments de cette société proposée par Marie LEYMARIE. Non seulement il y a un catalogue pour choisir son enfant selon les caractéristiques génétiques et le QI souhaités mais antérieurement, les couples sont formés selon des critères de correspondances entre les individus. Quid des sentiments? La sécurité prévaut-elle sur la liberté?  Ce sont les questions que va finir par se poser Maïa. Le choix de la première personne nous immerge dans sa tête avec tous les doutes et questionnements d'une adolescente qui se révolte contre une vie qui lui fait peur...

Marie LEYMARIE nous fait habilement réfléchir sur de nombreux sujets : l'eugénisme, les sentiments, le suicide, la Liberté, la sécurité, la différence, etc. Un roman intéressant et intelligent!

Marie LEYMARIE

Née en 1974 à Orléans, Marie Leymarie a d’abord fait des études de russe à la Sorbonne, puis elle est devenue documentaliste dans le 93 et a animé des ateliers d’écriture avec des enfants en difficulté scolaire. Depuis 2005, elle écrit et traduit des romans pour la jeunesse. Ses textes mettent en scène la vie quotidienne, la famille, les relations aux autres (et à soi). (source Syros)

mercredi 22 juin 2016

Les Autodafeurs Vol. 1 - Marine CARTERON

Titre : Les Autodafeurs vol. 1 : Mon frère est un gardien.
Auteur : Marine CARTERON
Éditeur : Rouergue
ISBN : 9782812606670
Parution : mai 2014
A partir de 12/13 ans

Le mot de l'éditeur :

À la mort de leur père, Auguste, un lycéen d’aujourd’hui, et sa petite sœur Césarine, autiste géniale, sont plongés tête la première dans une guerre secrète. Elle oppose depuis des siècles, La Confrérie et Les Autodafeurs. Nos deux héros vont devenir malgré eux les acteurs de ce conflit millénaire. Son enjeu? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres… Aventure et humour sont au rendez-vous dans ce premier tome d’une trilogie hautement addictive, à lire dès 12 ans.

Mon avis :

Quand Auguste, 14 ans, apprend que la mort accidentelle de son père ne l'est pas vraiment, c’est toute sa vie qui bascule. Son père comme tous les membres de sa famille depuis des générations, appartenait à "La Confrérie", organisation secrète chargée de protéger et de propager la mémoire écrite du monde, à ce titre il aurait été assassiné par Les "Autodafeurs", société secrète ennemie qui ne vit que pour empêcher la diffusion de certaines vérités. Leur projet est des plus terrifiants et la "Confrérie" va devoir rassembler toutes ses forces pour contrecarrer leur plan : détruire une partie du savoir de l'humanité. Un héritage plutôt lourd à porter pour un ado…

Un immense coup de cœur pour ce premier roman de Marine CARTERON!!!
De l’intrigue à l’action, en passant par les personnages à la fois drôles, sérieux et sensibles, l’auteur nous offre un début de trilogie plus que prometteur et agréablement écrit avec un style fluide et un vocabulaire adapté aux deux narrateurs (Auguste et Césarine). Je retiendrai particulièrement la petite Césarine, 7 ans, sœur d’Auguste, qui apporte une bonne touche d’humour et de tendresse. Autiste Asperger, appelée "l’artiste" par sa famille, c’est une gamine géniale dans tous les sens du terme. Une aide précieuse pour résoudre les énigmes les plus complexes. En plus des personnages très attachants, l'intrigue ne peut que plaire à des mordus de lecture. Le Livre et l'Histoire ont une place importante et c'est tout naturellement que l'on s'allie à la confrérie pour tenter de les sauver.

Pour moi le meilleur livre d'aventure de l'année 2014!!! 

Marine CARTERON

Marine Carteron est née en 1972. Elle a suivi des études d’histoire de l’Art et d’archéologie. Actuellement domiciliée en Rhône-Alpes, elle enseigne tout en profitant de sa petite famille et en noircissant du papier pour les Éditions du Rouergue. (source Rouergue)



mercredi 15 juin 2016

Mutation : L'étoile de Natan - Sophie SERONIE-VIVIEN

Titre : Mutation : L'étoile de Natan
Éditeur : Tertium éditions
ISBN : 9782916132464
Parution : mai 2012 (2011 auto-édition)
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

L'étoile de Natan est malade - son prince va se battre pour sauver sa planète. Dans le même temps, Antoine a 13 ans et se retrouve à l'hôpital. C'est à l'intersection de ces univers qu'Antoine connaîtra une des plus grande aventure de sa vie.


Mon avis :

Pour son premier roman, Sophie SERONIE-VIVIEN ne manque pas d’audace! Elle choisit de parler d’un sujet très délicat, la leucémie chez les enfants… Moi, je lui dis : chapeau bas! Le défi est relevé avec brio, sans cacher la réalité de la maladie, elle l’adoucit avec des rêves métaphoriques qui expliquent le déroulement de la maladie et des traitements. 

A 13 ans, Antoine est un garçon tout à fait ordinaire ; il va au collège, il a des amis et une famille qui l’aime. Un jour, alors qu’il est malade, il fait un drôle de rêve où il se retrouve spectateur d’une guerre qui se prépare sur l’étoile de Natan, un monde fantastique gouverné par un prince qui lui ressemble étrangement. A son réveil il apprend qu’il est atteint d’une leucémie. Accompagné de ses parents et de son médecin, il va devoir se battre contre cette maladie qui peut lui être fatale. Antoine est grand et rien ne lui est caché, il reçoit la dure réalité du haut de ses 13 ans. Ses rêves, qui vont continuer pendant chaque phase de sommeil, vont s’avérer précieux pour comprendre sa maladie, anticiper les traitements, garder de l’espoir… 

La métaphore de la guerre sur l’étoile de Natan est très bien trouvée, tous les processus complexes de l’évolution de la maladie et des traitements proposés sont clairement expliqués dans une langue que les jeunes comprennent bien : le fantastique! La vie d’Antoine est très touchante, ce jeune adolescent qui tombe amoureux, qui veut survivre, qui doute, qui a peur… Ce réalisme est troublant et en connaissant le sujet du roman, j’ai eu peur de ne pas arriver à la fin. Mais une fois la lecture entamée, je n’ai pas pu m’arrêter, l’auteure m’a transporté sur l’étoile de Natan… 

Mutation : L’étoile de Natan rentre dans mes coups de cœur car je n’aurais jamais pensé prendre autant de plaisir à lire un roman traitant de ce sujet. C’est émouvant mais porteur d’espoir. Un grand merci à Sophie SERONIE-VIVIEN pour ce magnifique premier roman que je conseille aux jeunes et aux moins jeunes à partir de 14 ans.

Je me dois d’ajouter que tous les droits d'auteur sont reversés à la recherche en cancérologie pédiatrique. Bravo!

Sophie SERONIE-VIVIEN

Biologiste médicale et auteur pour la jeunesse, Sophie Séronie-Vivien est un auteur jeunesse atypique. Enseignant-chercheur et biologiste médicale, elle ne s'est lancée que tardivement dans l'écriture. Pour les ados, chaque ouvrage aborde une thématique "sérieuse" : maladie, discrimination, guerre, résistance politique, dérive éthique des sciences, (...) tout en utilisant des modes d'expression littéraires différents : romans, albums illustrés, ouvrage de médiation scientifique. Elle s'est lancé en 2015 dans l'écriture de textes pour des albums à destination des petits. Le souci d'offrir au lecteur à la fois réflexion, pédagogie, évasion et distraction ne la quitte jamais. (source Tertium)

Site Web
Page Facebook

vendredi 10 juin 2016

Lockwood & co tome 3 - Jonathan STROUD

Titre : Lockwood & co - Tome 3 : Le garçon fantôme
Auteur : Jonathan STROUD
Editeur : Albin Michel WIZ
ISBN : 9782226321169
Parution : mai 2016
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur : 

Victime de son succès, l’agence Lockwood est de plus en plus sollicitée. Anthony, George et Lucy ne savent plus où donner de la tête et sont contraints d’engager une assistante. L’arrivée de la sémillante et incroyablement organisée Hope crée vite des tensions au sein de l’équipe. Mais lorsqu’une armada de fantômes s’abat sur Chelsea, l’équipe de l’agence Lockwood décide d’unir ses forces. Réussiront-ils à arrêter l’invasion? Les tensions se multiplient et de nouvelles alliances se forment dans ce troisième tome délicieusement terrifiant. 

Mon avis : 

Après ses quatre excellents premiers romans relatant les aventures de Bartiméus, j'ai découvert la nouvelle série de Jonathan STROUD fin 2014. Nous en sommes au tome 3 et mon enthousiasme est toujours au plus haut! Je retrouve avec plaisir l'univers de nos jeunes héros chasseurs de fantômes et l'humour qui ponctue le récit bourré d'actions et de frissons.

Ce qui est vraiment nouveau dans «Le garçon fantôme», c'est l'arrivée d'une nouvelle recrue dans l'agence. Les derniers exploits du trio et l'épidémie spectrale qui touche une partie de Londres ont grandement augmenté le nombre de missions confiées à l'agence et Lockwood décide d'engager Holly pour s'occuper de l'intendance et du secrétariat. Ancienne recrue d'une grande agence, Holly est organisée, motivée, prévenante et plein d'autres choses qui font d'elle une recrue absolument parfaite et donc détestable pour Lucy qui voit en elle une rivale de taille! Lucy reste la narratrice et on ne peut que détester Holly avec elle. Les autres étaient là avant donc ça va être dur de lui faire une place dans vos cœurs de lecteurs... 

Dans ce tome 3, nous en apprenons plus sur les personnages. L'énigmatique Lockwood se dévoile "un peu" plus et Lucy, qui voit son pouvoir se développer, nous fait vivre ses doutes. Le Problème qui affecte l'Angleterre est le fil conducteur de la série et j'ai l'impression que les révélations sont proches... 

Pour ne pas spoiler celles et ceux qui n'ont pas encore lu les deux premiers tomes (vous attendez quoi???), je vais m'arrêter là et vous laisser courir jusqu'à la librairie la plus proche! Il n'a fallu attendre que 6 mois après le tome 2 et vu la fin du 3 j'espère lire la suite à la fin de l'année!!!




Jonathan STROUD

Jonathan Stroud vit en Angleterre, près de Londres. Il a commencé à écrire à l'âge de sept ans et a été éditeur de livres pour enfants avant de se faire largement connaître avec la trilogie de « Bartiméus » (Wiz), vendue à cinq millions d'exemplaires dans le monde et traduite dans trente-cinq pays. Le garçon-fantôme est le troisième tome de la série « Lockwood & Co ».

mercredi 8 juin 2016

Le livre de Saskia - Marie PAVLENKO

Titre : Le livre de Saskia
Auteur : Marie PAVLENKO
Éditeur : Scrinéo
ISBN : 9782919755035
Parution : mai 2011
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur : 

Saskia fête ses 18 ans et s’apprête à entrer en terminale, comme toutes les filles de son âge. Toutes, vraiment? Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges? Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue?
Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…

Mon avis :  

Saskia a été adoptée en Inde dès son plus jeune âge. La seule chose qu'il lui reste de ses parents est une pierre très rare qu’elle porte sur un bracelet. L’histoire débute le jour de ses 18 ans dans un village où elle vit près de Paris. Juste avant la rentrée, elle se rend compte qu’elle est suivie par un homme qui lui sauve la vie lors d’une agression. Tod, c’est son nom, finit par lui dire qu’il est là pour la protéger, il refuse d’en dire plus. Plus tard, sur le chemin du lycée, elle fait la connaissance de Mara, une fille tout aussi étrange que Tod. Ces deux personnages, qui ont l’air de se connaître et de se détester, vont suivre Saskia partout où elle va. S’ensuit un enchaînement d’événements plus étranges les uns que les autres qui vont bouleverser la petite vie tranquille de Saskia à jamais...

Mais qui sont ces deux "gardes du corps"? Qui est Saskia? Elle a des réflexes surhumains, une pierre qui semble réagir à ses émotions et aux dangers, elle fait des rêves étranges. Saskia se retrouve malgré elle au milieu d’une guerre ancestrale, dictée par une prophétie, entre deux castes de créatures ailées : les faucheurs et les gardiens. 

Quand j’ai lu ce roman, en 2011, j’ai pensé à "Hush, Hush" (Pocket) en mieux! Je n’ai trouvé aucune longueur, l’intrigue est bien ficelée et on prend plaisir à suivre nos héros où la plume de l’auteure les amène. Ce livre fantastique plaira aux filles comme aux garçons tant l’auteure a su jouer sur les sentiments et sur l’action à merveille. La fluidité de l’écriture m’a fait vivre l’histoire comme si j’y étais. On ressent toutes les émotions de Saskia, on doute avec elle, on a peur avec elle, on se bat avec elle... On passe dans un autre monde et c’est tout à fait ce qui me plaît dans un bon roman. 

Ce premier roman de Marie PAVLENKO est un succès, sur le fond comme sur la forme!!! Depuis elle n'a fait que confirmer son talent avec la suite de la trilogie et m'a offert d'autres coups de cœur comme La fille sortilège (Le pré aux clercs) et Marjane (PKJ) dont j'attends le tome 2 avec impatience! Pour ne rien gâcher, je garde un très bon souvenir de notre rencontre. C'est une personne qui a du cœur, qui chouchoute ses lecteurs et reste très accessible (même après un voyage en train cauchemardesque entre Paris et Toulouse). Une auteure à suivre!!!

Marie PAVLENKO

Née en 1974, Marie Pavlenko obtient un D.E.A de lettres modernes à la Sorbonne-Nouvelle, et enchaîne avec l’École Supérieure de Journalisme de Lille. Installée à Paris après avoir enseigné le français en Jordanie, elle est journaliste dans la presse écrite pendant quinze ans. Elle passe ensuite du côté obscur, écrit son premier roman (Le livre de Saskia) et des scénarios télé, ciné et BD (Les Envahissants au Livre de Pocheet We are Family chez Delcourt – Prix Première Bulle 2013 au festival Angers BD).
Aujourd’hui, elle vit à Montreuil, dans le 93, avec sa famille et ses chats, et se consacre entièrement à l’écriture de ses romans. Elle est spécialisée dans la fantasy et le fantastique, reconnue par la critique pour la richesse et l’originalité de ses univers, la complexité de ses personnages (Le MondeFrance Inter, Le Soir, Page des librairesLa Revue des livres pour enfants, etc.).
Elle est l’auteure de la trilogie Le livre de Saskia (prix Oriande 2012 du meilleur roman de féérie) paru chez Scrineo jeunesse et PKJLa Fille-Sortilège (Prix Elbakin 2013 du meilleur roman jeunesse) publié au Pré aux clercs, et de la série Marjane (premier tome paru chez PKJ en 2015, le deuxième prévu pour 2016).
Son prochain roman paraîtra le 7 octobre 2015. La Mort est une femme comme les autres (Pygmalion) sera au rayon « littérature générale », cette fois! (source site web de l'auteure)




lundi 6 juin 2016

Dans le désordre - Marion BRUNET

Titre : Dans le désordre
Auteur : Marion BRUNET
Éditeur : Sarbacane
ISBN : 9782848658209
Parution : janvier 2016
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Ils sont sept. Sept qui se rencontrent en manif, dans la révolte, dans le désordre, et se lient d’amitié, refusant la vie calibrée et matérialiste que le monde leur impose. Parce qu’ils ont de la colère et de l’amour en reste, ils choisissent de vivre ensemble, joyeusement, en squat et en meute, avec leurs propres règles. Et au cœur de la meute, il y a Jeanne et Basil, qui découvrent l’amour, celui qui brûle et transporte, au milieu des copains – et dans l’intensité d’une vie nouvelle et différente. Mais la lutte et l’engagement pour une vie « autre » ont un prix, qu’ils paieront très cher… et qui les transformera pour toujours.

Mon avis :

Une bande de sept jeunes et moins jeunes, se trouvent dans une manifestation qui dérape. Certains se connaissent déjà et accueillent trois petits nouveaux chaleureusement. Même combat! Aucun n'a la même histoire ni les mêmes origines mais ils partagent une même sensibilité face à une société qui les étouffe. Une envie de changement va les unir et les amener à s'installer, tous les sept, dans un squat, parce qu'ensemble ils seront plus forts...

Il y a des romans qui vous mettent des claques, "Dans le désordre" en est un!
Je crois que chaque lecteur aura une expérience très personnelle, intime. Chacun pourra s'identifier aux différents personnages car l'auteur nous offre un éventail très représentatif d'une grande majorité d'entre nous. De l'anarchiste au plus timoré il y en a pour toutes et tous. L'histoire d'une bande d'amis qui devient une meute et même une famille. Le chapitre "24 décembre" a été un des moments forts de ma lecture.

Marion BRUNET a une écriture très réaliste, j'ai vécu ces quelques mois en compagnie des sept personnages, j'ai pris des coups avec eux, suffoqué sous les jets de gaz lacrymos, pesté au pôle emploi, partagé toutes les émotions par lesquelles l'auteure les fait passer (grognes, doutes, rires, amour...). C'est aussi un roman intemporel qui parle d'amour et d'amitié, de résistance et de liberté, de construction et de reconstruction... 

C'est juste magnifique, j'en perds mes mots tellement ce livre m'a touché! Je ne peux que le recommander au plus grand nombre, que vous soyez d'accord ou non avec les idées quelque peu révolutionnaires des protagonistes, vous ne pourrez rester indifférents à la plume de Marion BRUNET. BRAVO et MERCI pour cette merveilleuse lecture!!!

Marion BRUNET

Mars 2013 : publication de Frangine, le premier roman de Marion Brunet, dans la collection EXPRIM’. Depuis, en deux ans seule- ment, elle s’est imposée comme un des auteurs les plus passionnants du secteur jeunesse, aussi à l’aise dans le thriller avec La gueule du loup (coll. EXPRIM’) que dans le roman d’enfance lou- foque (L’ogre au pull vert moutarde et L’ogre au pull rose griotte, coll. Pépix).
Couronnée de plus de 30 prix pour ses différents romans, conteuse intarissable, elle ose tout, essaie tout… avec talent et réussite, puisqu’un public de lecteurs toujours plus nombreux la suit de salon en salon, où elle se déplace toute l’année.
Pour Sarbacane, pas de doute : c’est « l’auteur phare » de ces prochaines années! (source Sarbacane)

dimanche 5 juin 2016

Nil - Lynne MATSON

Titre : Nil
Auteur : Lynne MATSON
Editeur : Pocket jeunesse
ISBN : 9782266256933
Parution : Février 2016
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Comment s’échapper d’une île qui n’existe pas?
Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.
Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis :

Séduit par un quatrième de couverture qui laissait présager une lecture pleine de tensions, un rythme effréné dû à une course contre la montre à laquelle les personnages doivent se livrer pour leur survie, je ressors de cette lecture plutôt déçu : 

L'intrigue est bonne, même très bonne!!! J'ai tout de suite pensé au roman "Le labyrinthe" de James DASHNER, véritable coup de cœur. L'idée d'une île paradisiaque, associant beauté incroyable et dangerosité extrême, à laquelle Lynne MATSON ajoute un compte à rebours mortel, à tout pour plaire. 
C'est l'histoire d'amour, un peu trop mielleuse et surtout trop présente entre Charley et Thad qui m'a déplu. On peut passer sur le coup de foudre immédiat un peu surréaliste mais leurs préoccupations sont beaucoup trop développées et plombent la tension qui devrait à mon sens surpasser tout le reste dans notre lecture. Même les personnages secondaires y vont de leurs conseils pour rapprocher les amoureux et on en oublierait presque Nil et ses dangers pour se retrouver dans une colonie de vacances pour adolescents... 

"Nil" trouvera ses lecteurs que l'omniprésence de l'histoire d'amour ne gênera pas mais pour moi la déception est aussi grande que le potentiel énorme que j'y voyais. C'est dommage!!! :(

Lynne MATSON

Ancienne avocate, Lynne Matson est écrivaine à plein temps.
Elle vit en Floride avec son mari et ses quatre fils. (source Babelio)

Site web (en anglais)
Page Facebook (en anglais)

vendredi 3 juin 2016

Mon ami Arnie - Jeremy BEHM

Titre : Mon ami Arnie
Auteur : Jeremy BEHM
Editeur : Syros
ISBN : 9782748521269
Parution : juin 2016
A partir de 14 ans

Mot de l'éditeur :

Ithaca, État de New York : une petite ville paisible sur laquelle plane l’ombre d’un serial killer. Mais malgré la paranoïa ambiante, certains jeunes ont encore la naïveté de croire au grand amour : Fox est raide dingue de Mia. Il a économisé tout l’été pour lui offrir LA bague de ses rêves, à 384,50 dollars. Et c’est bien sûr le jour où il prend l’argent sur lui qu’il se fait dépouiller. Le très impopulaire Arnie Spencer entre alors en scène et lui suggère de cambrioler la villa de son père durant le week-end.

Mon avis :

Un éboueur découvre le cadavre d'une jeune femme, énième victime d'un tueur en série qui rode à Ithaca... Alors que certains vivent dans la peur, nous rencontrons Fox, un jeune homme amoureux au comble du bonheur. Car c'est le grand jour! il a économisé suffisamment d'argent pour offrir une bague à sa petite amie Mia. Après les cours il se rendra à la bijouterie mais c'est sans compter sur Craig et sa bande qui l'ont pris pour cible de leur racket depuis 2 ans, 4 mois et 18 jours et qui le coincent dans une ruelle le jour ou il transporte son rêve en billets verts. Dévasté par ce coup du sort, il se voit proposer par Arnie, un camarade, de cambrioler la maison de son père, un avocat véreux. En voilà une drôle d'idée!!! Et pourtant la somme d'argent en jeux pourrait tout arranger pour Fox qui finit par accepter...

Jeremy BEHM fait une entrée fracassante dans la littérature ado/adulte en nous proposant un bon thriller qui donnera des sueurs froides aux jeunes lecteurs cet été.
La couverture, très réussie, est pleine de promesses : Un jeune psychopathe, des couleurs à la Tarantino et un titre qui aurait très bien pu être "Arnie un ami qui vous veut du bien". Eh bien je vous laisse en décider par vous même mais pour moi tout y est!
Je l'ai lu d'une traite en gardant à l'esprit le cœur du prologue à savoir la présence d'un tueur en série. J'ai spéculé tout au long de ma lecture sur son identité et impossible de m'arrêter avant d'en avoir le cœur net! C'est très bon, parfois drôle, écrit avec fluidité avec une alternance de narrateur qui sert le rythme surtout dans la deuxième partie où la tension est à son comble. Malgré le petit nombre de pages (env. 200), Jeremy BEHM réussit à nous présenter des personnages travaillés que l'on aime ou déteste tout de suite. L'auteur nous offre même une fin qui laisse la porte ouverte à une suite ou en tout cas à toute notre imagination... C'est un de ces romans qui vous marquent après leur lecture! Je le recommande vivement à partir de 14/15 ans et aux éternels ados ;)

Jeremy BEHM

Petit-fils de l’écrivain Marc Behm, Jérémy Behm a été « plongé dans la marmite » dès son plus jeune âge. Ainsi, il porte son premier manuscrit à une maison d’édition à l’âge de 16 ans. Bien que son style se rapproche de celui de son grand-père pour sa propension à créer des histoires un peu folles, son univers est cependant plus sinistre, plus sombre. Aux éditions Rivages/Noir, il a publié le recueil de nouvelles Démolitions en tous genres en 2011 puis Le hold-up des salopettes, une adaptation personnelle d’un scénario de son grand-père, en 2014. Autant dire que la relève semble assurée. (source Syros)

mercredi 1 juin 2016

Les Outrepasseurs - Cindy VAN WILDER

         9782354882242           9782354882358            9782354882549

Titre : Les Outrepasseurs
Auteur : Cindy VAN WILDER
Editeur : Gulf Stream
Parution : 2014/2015
A partir de 15 ans

Le mot de l'éditeur : 

Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout…

Mon avis : 

Un soir, en rentrant d'un match de foot, Peter est attaqué par deux molosses dans son jardin et sauvé in extremis par une renarde qui n'est autre que sa mère! Les interrogations se succèdent mais il semblerait qu'il doive attendre d'arriver à Lion House, la demeure de Noble, un homme froid et énigmatique qui n'inspire pas vraiment confiance. Rejoint là bas par plusieurs familles, Peter et les autres adolescents présents vont découvrir le secret de leurs familles par le biais de visions qui les propulsent dans la France médiévale.

Dans le premier tome qui sert d'introduction, Cindy VAN WILDER nous plonge dans tous les sens du terme dans l'Histoire des Outrepasseurs. Avec beaucoup de talents elle nous conte l’événement qui a changé la vie des familles réunies dans le manoir. C'est très bien écrit avec un réel travail sur l'époque du Moyen Âge et sur le bestiaire de l'imaginaire. L'alternance des époques nous permet de reprendre notre souffle dans le récit qui permettra aux héritiers de découvrir la malédiction qui pèse sur eux depuis des générations... 
Les volumes suivants se déroulent un an après et sont très différents puisque des chapitres courts remplacent ceux très long lors des visions dans le passé du premier tome. Le rythme est alors plus soutenu et l'auteure nous propose cette fois-ci de découvrir le présent des Outrepasseurs. On en apprend donc plus sur les descendants des premiers maudits et sur l'origine de leurs richesses. Les doutes de Peter qui ne se sent pas à sa place dans "la meute", aux ordres de Noble, font le fil conducteur du récit. Je n'ose pas en dire trop alors je m'arrête là...  

UN ÉNORME COUP DE CŒUR EN 2014! Fan de littérature fantastique, vous pouvez vous jeter dessus les yeux fermés (ouvrez les pour lire quand même :p) et en plus les couvertures sont magnifiques!!! C'est une saga exceptionnelle d'un bout à l'autre et c'est avec beaucoup de joie que j'ai appris la sortie d'un autre volume pour 2017...

Cindy VAN WILDER

Née en Belgique en 1983, Cindy Van Wilder cultive depuis toute petite le goût des mots. Traductrice de profession et lectrice éclectique, son domaine de prédilection reste cependant l’imaginaire, où elle s’évade régulièrement tout en gardant les pieds sur notre bonne vieille Terre. Légendes d’hier et thèmes d'aujourd’hui se mêlent dans ses écrits. Ayant publié plusieurs nouvelles dans diverses anthologies, elle signe avec Les Héritiers son premier roman et prépare la suite de cette trilogie. (source Gulf Stream)