jeudi 21 juin 2018

Trans Barcelona Express - Hélène COUTURIER

Titre : Trans Barcelona Express
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748525496
Nombre de pages : 224 pages
Parution : juin 2018
A partir de 13 ans

Le mot de l'éditeur :

Ce séjour en Espagne, je l’attendais plus que tout. Là-bas, j’allais retrouver Jésus. Mon Jésus, pas l’autre bien sûr! Seulement, ça s’est un peu compliqué. Enfin pour moi, parce que pour ma mère, tout roulait, surtout avec son ex. Heureusement, il me restait ma petite sœur. OK elle n’a que 10 ans, mais en cas de déprime, c’est utile. Et puis j’ai embarqué le sac d’un inconnu contenant un carnet de dessins super bizarre. Qui aurait pu penser que cette histoire-là allait m’entraîner aussi loin?

Mon avis :

Une vraie lecture d'été! 😎 Hélène COUTURIER nous propose cette fois-ci un séjour en Espagne, au cœur de la capitale Catalane où règnent soleil, tapas et accent chantant, de quoi nous faire rêver en attendant les vacances!!! Si comme moi vous avez fait la connaissance de l'autrice lors de son précédent voyage livresque en Inde, vous vous doutez bien qu'elle ne s'arrête pas à une simple histoire de famille qui part en vacances. Il y a de l'humour, beaucoup. Nous retrouvons le thème des relations familiales et j'adore toujours autant les dialogues Val/Nina et la présence exaspérante de Garance (C'est tellement ça les petites sœurs 😂). Après la scène finale du premier tome, l'autrice s'attarde plus sur les amours de Nina qui a beaucoup de mal à savoir où elle en est avec Jésus depuis l'ashram...

C'est un peu différent de la découverte de la culture indienne dans le premier tome, là on est plus en territoire connu mais ça reste l'occasion d'ouvrir les yeux sur le tourisme de masse ou encore d'évoquer l'indépendance catalane. Mais surtout, Hélène COUTURIER développe son action autour de la dysphorie de genre, un sujet dont on parle de plus en plus, qui met en avant les relations très conflictuelles de parents face à la détresse et aux choix de leurs enfants, des solutions qui existent en cas de ruptures totales... Même si ce sujet m'a moins touché que le précédent, je trouve intéressant de le rencontrer dans un roman. En parler c'est déjà informer et faire réfléchir. Pour résumer, je conseille ce roman pour passer un moment estival et joyeux avec un zeste de réflexion... 😉