mercredi 24 juin 2020

Les enfants des Feuillantines - Célia GARINO

Titre : Les enfants des Feuillantines
Auteur : Célia GARINO
Éditeur : Sarbacane
ISBN : 9782377313969
Nombre de pages : 480
Parution : mai 2020
A partir de 13/14 ans et ++++

Le mot de l'éditeur :

Bienvenue aux Feuillantines. Non, nous ne sommes pas dans le poème de Hugo. Nous sommes dans une maison normande, secouée par les vents et ballottée par les évènements de la vie tumultueuse de ses habitants : la famille Mortemer. L’aînée des Mortemer, c’est Désirée. Elle a vingt-quatre ans, et à sa charge ses six cousins et sa soeur. Pourquoi ? Parce que sa mère et ses tantes sont trois folles exaltées qui ont abandonné la vie pendant que leur progéniture se débat dans cette maison où il y a : un perroquet malpoli, des voyages prévus en Lululitanie, des tunnels à creuser, un cochon, des additions ratées, un piano désaccordé, des épaves de bateau, un lapin mollasson, des amoureux perdus et retrouvés, une grand-mère… Bref, aux Feuillantines il y a cette famille qui ne demande qu’à être aimée, et que toi, lecteur, lectrice, peut exaucer.

Mon avis :

Dans la famille Mortemer... je veux la mère! Mais laquelle? Elles étaient trois, triplées aux destins brisés. L'une est morte, une autre est internée et la dernière est partie sans laisser d'adresse... Laissant 8 enfants, des cousins cousines, orphelins ou presque, sous l'autorité de l'aînée, Désirée, 24 ans et déjà toute sa jeunesse derrière elle... Elle est dévouée, là n'est pas le problème, c'est juste qu'il lui arrive de penser à ce que serait sa vie si elle n'était pas chargée de famille, si sa mère et ses tantes ne lui avaient pas toutes fait défaut. Et parlons des ressentiments, il y en a entre ces murs, à côté de la colère et de la détresse car elle est loin d'être facile la vie de ces petits...

Célia GARINO brosse de multiples tableaux autour de cette famille nombreuse, un peu reconstituée et tellement adorable. Des scènes/chapitres qui portent toutes un titre qui en dit aussi long qu'il titille notre curiosité. Tout en fluidité, sans jamais donner une impression de «trop» elle nous fait suivre tous ces personnages, quasi-réels tant elle leur donne de la matière, et traite avec eux de nombreux sujets liés à la famille, à l'enfance et à l'adolescence. Ces plus de 450 pages se dévorent sans accroc, presque toujours le sourire aux lèvres grâce à l'humour et la bonne humeur qui imprègnent ces pages. Encore une belle fresque familiale comme la maison Sarbacane sait les dénicher, douce et amère... Un roman qui te fera passer du rire aux larmes en remplissant toutes ses promesses. Prépare-toi lecteur/rice à les aimer très très fort! 💖

Votre avis m'intéresse...


On en parle sur la toile :
Les lectures jeunesse (et quelques autres) de Jangelis
Hashtag Céline

Célia GARINO

Célia Garino est née en 1997 à Saumur, mais a surtout grandi à Moulinsart, Poudlard, enquêté avec Claude et Dago dans la villa des Mouettes, vogué dans les folies douces de Claude Ponti et Miyazaki, et dans les pages de tous les livres qu’elle trouvait. Après un bac littéraire et une licence de lettres à l’UCO d’Angers, elle se lance dans le métier d’institutrice. La plupart de ses cours sont basés sur l’imagination et la création – le meilleur moyen, selon elle, de grandir. (source Sarbacane)