jeudi 11 mai 2017

Les Puissants - Tome 1 : Les esclaves - Vic JAMES

Titre : Les Puissants
Auteur : Vic JAMES
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092570388
Parution : mai 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Mon avis :

"Les Puissants", c'est d'abord une couverture sublime! Découverte après ma lecture, je la trouve très réussie. Ce portail doré, sur un fond noir, mystérieux. Les deux oiseaux, l'un prédateur, l'autre proie soumise, qui ne cherche pas à s'enfuir. C'est aussi un peu de ça "Les Puissants", l'acceptation d'une réalité qui nous dépasse, que l'on subit en attendant que ça passe...

L'histoire est juste GÉNIALE, tellement originale!!! Dans une Angleterre industrialisée, les Égaux règnent comme une aristocratie toute puissante. La plupart sont Doués, c'est à dire qu'ils possèdent le Don, un pouvoir sur l'esprit et la matière. Après le régicide, ils ont mis en place les jours d'esclavage. Dix années sans aucun droit, sans identité citoyenne, dix années à serrer les dents en souhaitant qu'elles soient courtes... Seul le choix du moment est possible... A travers cette famille, Vic JAMES nous propose deux cadres, celui très dur de la ville industrielle de Millmoor tel un camp de prisonniers et celui, plus somptueux mais pas moins dangereux de Kynestone, le domaine des Jardine, famille puissante d’Égaux.

Quand Silyen, le dernier des fils Jardine complote pour proposer une résolution mettant fin à l'esclavage, c'est tout l'équilibre de cette société qui est menacé... Les humanistes rejettent l'utilisation du Don sur les roturiers et réclament l'abolition immédiate des jours d'esclavage quand les autres mettent en avant la supériorité de naissance que leur confère le Don. Sur fond de manœuvres politiciennes et de soulèvement citoyen, nous découvrons les personnages principaux en même temps que l'intrigue se met en place et que l'Histoire de ce monde alternatif se dévoile. Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Descriptions, actions et révélations sont savamment dosées pour nous tenir en haleine du début à la fin. 

L'auteure a aussi le talent de nous proposer des personnages qui ne nous laissent pas indifférents. Quand certains sont d’emblée détestables ou attachants, d'autres nous laissent perplexes et viennent ajouter des questions à l'intrigue avec cette impression permanente que quelqu'un tire les ficelles dans l'ombre... Et puis cette chute, terrible, qui nous laisse sur notre faim... VITE LA SUITE!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire