jeudi 25 août 2016

Macha ou l'évasion - Jérôme LEROY

Titre : Macha ou l'évasion
Auteur : Jérôme LEROY
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748521900
Parution : août 2016
A partir de 14 ans et beaucoup plus!

Le mot de l'éditeur :

Le monde de la Douceur vient d’entrer dans sa quatrième génération. Dans la Douceur, il n’y a plus de téléphones portables, plus de pollution, la course au profit a disparu. Macha-des-Oyats, qui a cent sept ans, est née au tout début du 21e siècle. Elle est l’une des dernières personnes à avoir connu le monde de la Fin. Alors, pour les jeunes qui le lui demandent, Macha accepte de raconter : sa jeunesse, cette époque ultraviolente, sa fuite vers un idéal…

Mon avis :

Vers 2100 et des poussières, neuvième décennie dans la Douceur… A 107 ans, Macha est la doyenne de la ZAD d'Equemauville et l'une des dernières survivantes du monde de la fin. C'est à ce titre que trois jeunes cueilleurs d'histoires viennent la trouver pour lui proposer un voyage vers Merlicourt où elle racontera pour les générations futures la vie dans le monde de la fin. Pour que les erreurs commises à cette époque ne soient jamais oubliées, jamais répétées. Pour Macha, c'est un voyage dans le passé qui commence. Les événements gravés dans sa mémoire de centenaire lui reviennent avec une netteté surprenante et une certaine crainte car avant la Douceur, il y a eu la douleur…

Ce texte est tout simplement magnifique! La poésie des premiers chapitres, les noms des habitants des ZAD, leur mode de vie simple et fraternel et la beauté de la nature contrastent fortement avec un monde de la fin pas si lointain où régnaient pollution, cupidité et violence. La montée effrayante du terrorisme entraînant celle des parties extrémistes. Macha revient sur sa jeunesse dans une famille bourgeoise exécrable, un amour perdu et une fuite vers un idéal, un avenir meilleur représenté par les ZAD. C'est aussi un roman qui résonne par son réalisme et l'actualité toujours très forte autour des ZAD de Notre Dame des Landes. Jérôme LEROY nous donne à réfléchir sur la société actuelle et prédit le pire (qui n'est jamais certain) avant le meilleur…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire