dimanche 20 septembre 2020

#PLIB2020 - Bilan




La saison 2019/2020 du PLIB se termine et il est temps de voter pour l'un des cinq finalistes. Avant cela, il fallait évidemment les lire et les chroniquer. Lectures, check! Chroniques... pas check!!! Pour y remédier dans ce laps de temps extrêmement court j'ai décidé de les faire toutes sous la forme d'un bilan. Ce n'est peut-être pas très courant mais heureusement autorisé par le règlement de l'Académie du Plib! 😊

Déjà, bravo aux autrices et auteurs pour leurs parcours! Si je ne les avais pas tous choisis, les cinq finalistes me semblent plutôt représentatifs de la présélection initiale de 124 romans et des littératures de l'imaginaire en France. Il y en a pour tous les goûts et c'est plutôt un plus pour le choix final car nous sommes nombreux appelés à voter. Ça implique aussi que le charme n'opère pas avec tous et si je suis allé au bout de mes lectures, ce fut plus difficile pour deux d'entre elles...




#9782366294774
Je suis Fille de Rage de Jean-Laurent DEL SOCORRO aux éditions ActuSF : 

Le mot de l'éditeur : 1861 : la guerre de Sécession commence. À la Maison Blanche, un huis clos oppose Abraham Lincoln à la Mort elle-même. Le président doit mettre un terme au conflit au plus vite, mais aussi à l’esclavage, car la Faucheuse tient le compte de chaque mort qui tombe. Militaires, affranchis, forceurs de blocus, politiciens, comédiens, poètes... Traversez cette épopée pour la liberté aux côtés de ceux qui la vivent, comme autant de portraits de cette Amérique déchirée par la guerre civile.

Mon avis : Je pense être passé un peu à côté de Je suis Fille de Rage de Jean-Laurent DEL SOCORRO... Est-ce le côté roman historique qui ne m'a jamais vraiment attiré? Le nombre trop important de personnages suivis? La quasi-absence de fantastique? Difficile à expliquer le peu d'engouement que j'ai eu tout au long de ma lecture mais heureusement, les courts chapitres s'enchaînent assez vite... Il faut aussi reconnaître à l'auteur la qualité de ses recherches, le texte est richement documenté mais quand la période ne vous intéresse pas forcément, l’enchaînement des témoignages aussi humains soient-ils devient vite laborieux. C'est dommage, le quatrième de couverture me faisait espérer autre chose. D'un point de vue fantastique aussi d'ailleurs, je suis resté sur ma faim... J'ai un peu de mal à le situer dans cette catégorie même si la présence de la Mort en tant que personnage explique ce classement. A mon avis, c'est un roman qui plaira davantage pour son côté historique que fantastique, une réflexion intense sur l'un des conflits les plus meurtriers de l'Histoire des Etats-Unis. Un peu hors-concours pour moi mais l'édition est de toute beauté! 


#9782290163597
Les Brumes de Cendrelune de Georgia CALDERA aux éditions J'ai Lu :

Le mot de l'éditeur : Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l'Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion. Or, il semble que certaines failles existent. À l'âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu'on l'a amputée d'une partie d'elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d'une chose : s'affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu'elle ne soit pas seule...

Mon avis : Les Brumes de Cendrelune, ma plus grande déception! Ce n'est pas le dernier des cinq dans mon classement car j'ai adoré son univers tellement riche, aussi sombre que complexe et parfaitement maîtrisé par l'autrice mais j'ai été tellement déçu par les personnages principaux... La relation entre Céphise et Verlaine, un peu trop romance à mon goût a vraiment gâché ma lecture mais ce genre à son public et je comprends totalement les nombreux coup de cœurs pour ce premier tome par ailleurs très réussi côté intrigue. La quête de vengeance de la jeune Céphise, les dieux, l'Ombre, quelques ingrédients qui donne ce goût de reviens-y.  Georgia CALDERA posent des bases solides tout en laissant des zones d'ombres en quantité suffisante pour alimenter la suite qui sortira dans moins d'un mois. Je ne sais pas si je pourrais passer outre mes réticences mais je dois admettre que l'autrice a beaucoup d'imagination et un talent certain pour nous embarquer dans son monde. Bravo! 


#9782490151219
La cité des chimères de Vania PRATES chez SNAG :

Le mot de l'éditeur : L'Ancien Monde a disparu. Londres laisse place à Lowndon Fields. Les hommes se sont organisés en guildes, guidés par leurs chi, leur nature profonde : la guilde des marchands, des inventeurs, des alchimistes, des immergeants, des guides. L'homme tâche de vivre en harmonie avec la nature qui est laissée libre d'évoluer à sa guise partout où elle le souhaite : arbres, plantes envahissent les immeubles et les rues. Les animaux sont devenus des Gardiens, protecteurs des hommes et particulièrement respectés. Différentes guildes dirigent le nouveau monde. Grâce aux immergeants, il essaye de comprendre et d'éviter de faire les mêmes erreurs que leur ancêtre. Céleste, une jeune fille de 17 ans et qui ne connaît pas son Chi. Elle rencontre Calissa, une ancienne chimiste, dernière de son espèce. Elle découvre alors la confrérie des Sans Loi.

Mon avis : La cité des chimères de Vania PRATES, une autrice à suivre assurément et une très belle découverte! Sans le Plib, je ne pense pas que j'aurais lu ce roman qui a pourtant de belles qualités. C'est aussi ça le PLIB, sortir de sa zone de confort pour découvrir d'autres plumes, d'autres maisons d'éditions et je n'ai pas été déçu avec SNAG! Revenons-en à La cité des chimères, son univers original très travaillé est sans conteste la plus grande qualité de toutes. Je suis très vite tombé sous le charme de ce monde post apocalyptique où la nature a repris ses droits. Où l'Homme, contraint de s'adapter pour survivre a choisi de vivre dans le respect de celle-ci, en communion avec elle. Cet aspect écologique que l'on retrouve beaucoup dans la littérature aujourd'hui est habilement développé ici. Si ce nouveau monde ne plaît pas à tout le monde, il profite au plus grand nombre et se rapproche d'une certaine utopie. L'organisation autour des confréries en fonction du chi de chacun est au cœur du récit et les immergeants y ont une place centrale. Je suis certain que de nombreux membres du jury aimeraient intégrer cette confrérie si proche des livres et du Savoir. Une plume agréable, un cadre original et enchanteur, un récit maîtrisé, des personnages travaillés. COUP DE COEUR! 💖


#9782812618291
Félines de Stéphane SERVANT aux éditions Rouergue : 

Le mot de l'éditeur : Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher!

Mon avis : Félines, dernier roman de Stéphane SERVANT, un auteur qui tient une place importante dans le paysage de la littérature ado. Je ne compte plus les coups de cœur pour ses romans et Félines n'y échappe pas! C'est un texte engagé, profond et percutant, une vraie bombe! Comme à son habitude l'auteur ne nous épargne rien, si le monde dans lequel évolue Louise, cette France qui est son pays, n'est pas notre monde, notre pays, il est très facile de faire le parallèle sur de nombreuses questions de sociétés. Chez nous, nul besoin de mutation génétique pour parler de différences et de tolérance, d'immigration et de persécution... L'Histoire parle d'elle-même! Tellement de sujets abordés avec force et justesse. Toujours le pire dont est capable l'Homme. Et le meilleur aussi! Un petit nombre de personnes courageuses, résilientes, prêtes à se battre contre l'oppression, une norme sociétale imposée, un certain obscurantisme... la bêtise humaine! Un roman qui laisse une trace indélébile, à lire et à faire lire au plus grand nombre à partir de 14 ans!


#9782367406602
Mers mortes de Aurélie WELLENSTEIN aux éditions Scrineo : 

Le mot de l'éditeur : Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire. Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe, jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple. Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous?

Mon avis : J'avais lu Mers mortes à sa sortie, il m'avait marqué, bousculé... Eaux sur-polluées, réchauffement climatique, pêches abusives etc. Ce qui devait arriver arriva. Les mers se sont retirées pour revenir régulièrement par marées fantomatiques meurtrières. Comme une conscience unique, avide de vengeance, les spectres s'attaquent aux survivants, réduisant leur nombre marée après marée. Les exorcistes, forment le seul rempart contre ses attaques incessantes... 👻👻👻 Avec Aurélie WELLENSTEIN, attendez-vous à être bousculé, poussé dans vos retranchements, à l'image d'Oural, rudoyé par les pirates et la quête étrange du dangereux Capitaine Bengale... Deux personnages très soignés pour porter ce one-shot saisissant, puissant! Quelle claque!!! Aurélie WELLENSTEIN met tellement de force dans son récit, elle donne vie à ses personnages, les fait évoluer sous nos yeux dans un univers post-apocalyptique ravagé par la main de l'Homme et surtout débordant de haine et d'esprits vengeurs. C'est à nouveau un coup de cœur pour un roman fantastique de l'autrice 💖. "Le Dieu Oiseau" nous mettait face au fanatisme, ici c'est l'écologie qui est au cœur du roman, à travers les yeux d'Oural, ses cauchemars... Le développement psychologique du personnage est réussi dans sa complexité. Il fait plus vrai. Inutile de vous dire qu'entre la première et la dernière page, vous risquez d'avoir le mal de mer en le suivant dans son périple! 




Vous l'aurez compris, mon choix se porte sur l'un des trois derniers, et il est loin d'être aisé... Ces romans sont très bons et je ne peux que vous les conseiller! Pour ma première participation à cette grande aventure, la situation particulière liée à la COVID19 aura joué les trouble-fêtes mais n'aura pas réussi à me faire renoncer. Je me sens encore plus d'attaque pour la prochaine saison et ça tombe bien, les inscriptions sont encore ouvertes! Promis, je ferai mieux niveau organisation! 😉

Une dernière chose pour toi qui ne fait pas partie du jury mais qui a lu et aimé ces titres, tu peux donner ta voix à l'un des cinq finalistes sur La voix des lecteurs. Il n'y a pas de raison que nous soyons les seuls à prendre cette décision difficile! 😜

Votre avis m'intéresse...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire